Lifestyle

Où les tatouages ​​font-ils le plus et le moins mal ?

Très bien, plongeons dans le monde des tatouages ​​– le plaisir, l’art et, oui, le facteur aïe. Si vous envisagez votre premier tatouage ou recherchez votre prochaine tache d’encre, vous vous demandez probablement où cela va faire le plus mal… et le moins.

Je me souviens du moment où j’ai eu mon premier tatouage sur mon épaule ; Je me préparais à un monde de douleur. Mais devinez quoi ? C’était bien plus froid que je ne le pensais ! Alors, décomposons-le, dans un style de conversation réel, avec un simple guide sur la douleur.

Top 17 des endroits les plus douloureux pour se faire tatouer

Bien que les zones les plus douloureuses impliquent généralement de nombreuses terminaisons nerveuses et de fines couches de peau, l’expérience de chacun quant à l’intensité de la douleur ressentie peut varier.

En ce qui concerne la douleur liée au tatouage, une règle générale est la suivante : plus il est osseux, plus il est ouchier. Pourquoi? Eh bien, les parties du corps avec moins de graisse et une peau plus tendue (comme le sternum, les côtes ou les orteils) sont souvent plus sensibles.

Ces zones sont plus proches des terminaisons osseuses et nerveuses, rendant la sensation de l’aiguille de tatouage plus intense.

De plus, les zones osseuses manquent souvent du rembourrage que possèdent les parties charnues, de sorte que chaque coup du pistolet à tatouer peut sembler plus net et plus prononcé.

Alors, que vous regardiez votre sternum, votre clavicule ou même vos orteils pour votre prochain tatouage, préparez-vous à une piqûre un peu plus forte.

Mais ne vous laissez pas effrayer. Un peu de douleur fait partie du voyage pour obtenir un art génial sur votre corps. N’oubliez pas de respirer, de rester détendu et de vous rappeler que tout cela fait partie du processus de tatouage. Et bon, le droit de se vanter ? Vraiment la peine!

Voici un aperçu de certains des endroits et des endroits les plus douloureux pour se faire tatouer. Référez-vous à un tableau de la douleur liée au tatouage pour avoir une idée générale du niveau de douleur auquel vous pouvez vous attendre dans différentes zones du corps.

se faire tatouer

Cage thoracique

En raison de la fine couche de peau recouvrant cette zone du corps, se faire tatouer ici peut vraiment faire plus mal qu’à d’autres endroits. Avec une peau ultra fine et juste au-dessus de l’os, c’est une recette pour une expérience de tatouage assez intense.

Outre la douleur, les tatouages ​​​​sur la cage thoracique nécessitent une respiration régulière de la part du destinataire, ce qui peut ajouter à la complexité du tatouage dans cette zone sensible.

Poitrine / Sternum

Directement sur l’os et à proximité des organes vitaux, ce qui en fait une zone sensible.

Tatouages ​​​​sur la colonne vertébrale

Pour ceux qui envisagent des tatouages ​​​​sur la colonne vertébrale, sachez que cette zone peut provoquer une douleur intense en raison de la surface de la peau si proche de l’os et du moins de terminaisons nerveuses.

Clavicule

La peau fine sur cette zone osseuse peut donner lieu à une expérience de tatouage assez tendre.

La zone de la clavicule, tout en offrant un emplacement privilégié pour un tatouage, peut constituer un test d’endurance en raison du contact direct de l’aiguille avec l’os situé en dessous.

tatouage de la clavicule

Biceps intérieur

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’intérieur du biceps peut être assez sensible en raison de sa peau fine. Avec une peau plus fine que d’autres parties, l’intérieur du biceps peut surprendre beaucoup de gens par son niveau de douleur élevé.

L’intérieur du biceps, bien qu’il soit un choix populaire pour sa visibilité et sa taille, peut s’avérer difficile en raison de sa douceur et de sa sensibilité, rendant le processus de tatouage plus nuancé.

Lombes

Bien que le bas du dos soit un endroit populaire pour les tatouages, il reste l’un des endroits les plus douloureux. La douleur peut devenir réelle près de la colonne vertébrale, là où la peau est tendue et où il y a peu de rembourrage.

A lire aussi :  Quel est le prix d'un photographe pour un mariage ?

Selon l’échelle de douleur du tatouage, cet endroit se classe plus haut dans différents niveaux de douleur, en particulier près de la colonne vertébrale.

Les tatouages ​​​​dans le bas du dos, souvent choisis pour leur attrait et leur dissimulation, peuvent être particulièrement douloureux près de la zone vertébrale, nécessitant un examen attentif de la conception et de l’emplacement.

Intérieur de la cuisse

Cela peut ressembler à un point faible, mais la peau fine ici peut faire monter la barre en matière de douleur. Bien qu’elle ne soit pas souvent considérée comme l’un des pires endroits pour un tatouage, la sensibilité de l’intérieur de la cuisse peut en surprendre beaucoup.

Arrière du genou

Beaucoup de nerfs et un mouvement constant font de cette zone un endroit difficile pour l’encre.

Tatouage Du Coude

Une combinaison de structure osseuse et de peau sensible fait des coudes un point de tatouage difficile.

Pour les parties du corps les plus douloureuses, le fossé du coude, connu pour son grand nombre de terminaisons nerveuses, peut provoquer une sensation de brûlure importante lors du processus de tatouage.

OS de la hanche

Moins de chair et plus d’os signifient une expérience plus douloureuse.

Tatouage De Tête

Une peau fine et une charge de nerfs rendent les tatouages ​​​​sur la tête particulièrement intenses. Manquant de peau la plus épaisse, les tatouages ​​​​​​sur la tête peuvent être un véritable test de votre seuil de douleur, comme le confirment les preuves scientifiques.

Les tatouages ​​​​sur la tête, en plus d’être douloureux, sont également une déclaration audacieuse, compte tenu de leur visibilité et des contours uniques du crâne affectant le dessin du tatouage.

Pied et orteils

L’emplacement du tatouage joue un rôle important dans l’intensité de la douleur ressentie ; les tatouages ​​​​sur les pieds, par exemple, peuvent être assez difficiles en raison de la faible quantité de graisse et de la proximité des os. Et sans aucun doute, la partie du pied la plus douloureuse à tatouer est celle des orteils. Remplis de terminaisons nerveuses et pas grand-chose d’autre, les tatouages ​​​​d’orteils peuvent être assez douloureux.

Les tatouages ​​sur le dessus du pied, bien qu’esthétiquement attrayants, peuvent être assez difficiles pendant le processus de guérison, car cette zone est fréquemment en mouvement et exposée, tandis que les tatouages ​​sur les orteils, bien que petits, peuvent être disproportionnellement douloureux et leur guérison peut être affectée par le stress constant. mouvement et friction des chaussures.

Poignet intérieur

Populaire mais douloureux, grâce à sa peau fine et ses nombreux nerfs.

Les tatouages ​​​​à l’intérieur du poignet, souvent choisis pour leur signification personnelle et leur visibilité, peuvent être étonnamment douloureux en raison de la finesse de la peau et de la zone utilisée et déplacée fréquemment.

Cheville

Semblable au dessus du pied, la proximité de la cheville avec les os et sa fine couche cutanée en font un endroit plus douloureux pour les tatouages.

Les chevilles, étant un point pivot dans les mouvements du corps, entraînent non seulement un niveau de douleur plus élevé pendant le tatouage, mais ont également une période de guérison plus longue en raison d’une utilisation constante.

Lorsque vous choisissez un endroit comme la cheville pour votre tatouage, n’oubliez pas que vous avez affaire à une zone qui n’est pas seulement osseuse, mais qui n’est généralement pas recouverte de beaucoup de graisse ou de muscles. Cela signifie que l’aiguille du tatouage travaille plus près de l’os, ce qui peut amplifier la douleur. Cependant, comme pour tous les tatouages, la tolérance à la douleur varie d’une personne à l’autre. Ce qui pourrait être un jeu d’enfant pour l’un pourrait être un défi pour un autre. Mais quelle que soit la douleur, le résultat final est souvent une œuvre d’art que vous aimerez toute votre vie !

Région de l’aine

La zone de l’aine, souvent évitée en raison de son niveau de douleur élevé et de sa proximité avec les ganglions lymphatiques, reste l’une des zones les plus douloureuses pour les tatouages.

A lire aussi :  Investir avec le financement participatif

Doigt

Les doigts, du fait de leur proximité avec les os et de leur forte densité de terminaisons nerveuses, peuvent être étonnamment douloureux pour les tatouages. La peau ici est également plus fine et plus exposée, ce qui peut contribuer à un niveau de douleur plus élevé pendant le processus de tatouage.

tatouage au doigt

Tatouages ​​​​aux aisselles

Ce n’est pas la zone la plus populaire pour les tatouages, mais nous l’avons mentionnée en raison du potentiel douloureux. Cette zone est un point chaud de terminaison nerveuse, ce qui la rend extrêmement sensible à l’aiguille de tatouage. Proche du nerf axillaire, cette zone peut provoquer beaucoup de douleur, notamment chez les personnes ayant une faible tolérance à la douleur.

Non seulement les tatouages ​​​​aux aisselles sont douloureux en raison de la peau sensible, mais ils se trouvent également à un endroit qui bouge fréquemment, ce qui peut affecter à la fois le processus de tatouage et de guérison.

Top 10 des endroits les moins douloureux pour se faire tatouer

Pour ceux qui tolèrent moins la douleur, sélectionner des zones moins sensibles ou des endroits avec une couche de peau plus épaisse peut rendre la séance de tatouage plus confortable. Le processus de guérison varie également en fonction de l’emplacement du tatouage ; des zones comme les omoplates ou le haut des bras, avec peu de graisse, peuvent guérir différemment des parties plus charnues.

Haut extérieur de la cuisse

Beaucoup de graisse et de muscle ici permettent une expérience plus confortable et moins douloureuse. Cette partie de votre corps contient généralement beaucoup de graisse, ce qui amortit la peau et rend les tatouages ​​ici moins douloureux.

Le haut de la cuisse est non seulement moins douloureux pour les tatouages ​​en raison de sa nature plus charnue, mais il offre également une toile plus grande pour des motifs plus complexes ou plus grands, ce qui en fait un choix polyvalent.

tatouage sur le haut de la cuisse

Biceps externe

Un endroit idéal avec une peau épaisse et moins de terminaisons nerveuses. Souvent considérée comme l’un des meilleurs endroits pour un premier tatouage, la peau plus épaisse du biceps externe peut bien supporter l’aiguille de tatouage.

Le biceps externe, tout en étant l’une des zones les moins douloureuses, présente également l’avantage d’être facilement dissimulable et d’offrir une surface lisse et uniforme, idéale pour les petits et grands dessins de tatouage.

Épaules extérieures

Un bon endroit, surtout pour un premier tatouage, avec une peau plus épaisse et pas trop de terminaisons nerveuses.

Les tatouages ​​​​sur les épaules extérieures sont populaires en raison des niveaux de douleur inférieurs et de la capacité de la zone à bien mettre en valeur les motifs, en particulier ceux qui coulent sur le haut du bras ou le dos.

C’est là que j’ai fait mon premier tatouage, et c’était nettement moins douloureux que ça aurait pu l’être.

tatouage sur l'épaule extérieure

Le haut des bras

Généralement, une zone moins douloureuse, grâce à une bonne quantité de muscle et de graisse.

Le haut des bras est un excellent choix pour ceux qui recherchent un équilibre entre une douleur minimale et une haute visibilité, adapté à un large éventail de styles et de tailles de tatouage.

Tatouages ​​​​au dos

Éloigné de la colonne vertébrale, le dos peut être un bon endroit avec sa peau plus épaisse.

Les tatouages ​​​​au dos, en particulier dans les zones éloignées de la colonne vertébrale, offrent un vaste espace avec moins de douleur, idéal pour les dessins expansifs et détaillés qui nécessitent une plus grande surface.

tatouage dans le dos

Avant bras

C’est un endroit populaire pour une bonne raison : il présente un bel équilibre entre une peau épaisse et pas trop de terminaisons nerveuses. L’emplacement de votre tatouage sur l’avant-bras peut varier en termes de douleur, mais il est généralement plus supportable en raison de son épaisseur de peau modérée.

L’avant-bras est un endroit populaire pour les tatouages, non seulement en raison de son niveau de douleur moindre, mais également en raison de sa visibilité, ce qui le rend parfait pour les tatouages ​​destinés à être mis en valeur.

A lire aussi :  10 façons simples d’arrêter les pensées intrusives
tatouage de l'avant-bras

Veaux

Ici, beaucoup de muscle signifie un niveau de douleur moindre. Les mollets, grâce à leur rembourrage musculaire, ressentent moins de douleur lors du tatouage et leur forme offre un contour unique pour les tatouages, en particulier ceux qui s’enroulent autour de la jambe.

tatouage des mollets

Estomac

Si vous disposez d’un petit coussin, l’estomac peut être une zone étonnamment moins douloureuse. Ainsi, pour ceux qui ont un peu plus de rembourrage, les tatouages ​​sur le ventre peuvent être une bonne option, car cette zone contient généralement plus de graisse que les autres parties.

Le ventre peut être un endroit confortable pour un tatouage, en particulier pour ceux qui ont un peu plus de rembourrage, et offre une surface large et plate pour les dessins plus grands.

Bras extérieurs

Semblable au haut des bras, avec beaucoup de muscle et une quantité décente de graisse.

Les tatouages ​​sur l’extérieur du bras bénéficient du niveau de douleur relativement faible de la zone, ce qui en fait un choix populaire aussi bien pour les débutants que pour les amateurs de tatouage chevronnés.

L’arrière du cou

Si vous restez éloigné de la colonne vertébrale, cette zone peut être moins intense. Bien qu’il ne s’agisse pas de la zone cutanée la plus épaisse, la nuque est généralement tolérable pour les personnes ayant une tolérance modérée à la douleur.

La nuque est un endroit privilégié pour ceux qui recherchent un tatouage moins douloureux et avec une grande visibilité, en particulier pour les motifs qui ressortent sous la racine des cheveux ou sous les vêtements.

N’oubliez pas que le seuil de douleur de chacun est différent et que ce qui peut être un jeu d’enfant pour une personne peut être intense pour une autre. Des preuves anecdotiques suggèrent que l’expérience personnelle et le sexe biologique peuvent influencer la perception de la douleur.

De plus, le tatoueur, le processus de tatouage et même votre propre état d’esprit jouent un rôle important dans l’expérience. Et si vous êtes vraiment inquiet, il y a toujours une crème anesthésiante pour vous calmer.

Alors, que vous soyez un passionné de tatouage chevronné ou que vous soyez tatoué pour la première fois, gardez ce guide à l’esprit. Et ne vous inquiétez pas trop : la douleur est temporaire, mais votre superbe tatouage est éternel !

N’oubliez pas que l’intensité de la douleur peut également être influencée par le processus de tatouage lui-même, notamment la technique de l’artiste et la complexité du dessin du tatouage, sans parler de sa taille.

Quoi que vous choisissiez, assurez-vous de prêter attention au suivi de votre tatouage : comment dormir avec un nouveau tatouage, etc.

Inspiration de conception de tatouage

Vous êtes installé sur un spot pour vous faire tatouer ? Une fois que vous avez trouvé le meilleur endroit, pour minimiser la douleur de votre tatouage, vous devez ensuite choisir le motif le plus significatif. Heureusement, nous avons des tonnes de guides.

Découvrez quelques-uns de nos favoris ci-dessous et parcourez toute notre catégorie de tatouage dans le menu principal.


Anna est une écrivaine basée au Pays de Galles et diplômée de l’Université SOAS de Londres.
En tant que voix derrière On Your Journey, elle permet aux femmes d’adopter le bien-être holistique et la croissance spirituelle grâce à ses connaissances expertes en matière de bien-être et de symbolisme.
Lorsqu’elle n’écrit pas d’articles qui suscitent la réflexion, vous la trouverez occupée à créer et à élever ses 4 enfants.


Articles similaires
Lifestyle

Quels sont vos droits légaux après un accident de voiture à Stockton, en Californie ?

Lifestyle

Chance dans la Cité du Lion : l'industrie des casinos de Singapour découverte

Lifestyle

L'évolution des jeux avec croupiers en direct : amener le casino sur votre écran

Lifestyle

Non peintes et simples : le charme des portes d'armoires coulissantes à cadre mince