Lifestyle

17 signes que vous avez eu un parent émotionnellement violent

La violence psychologique est un prédateur silencieux, souvent caché dans l’ombre de nos souvenirs d’enfance. Ce n’est pas toujours aussi évident que la violence physique, mais ses cicatrices peuvent être tout aussi profondes, voire plus profondes. Et comme ce n’est pas aussi évident, il est plus difficile de rechercher l’aide dont vous avez désespérément besoin.

Reconnaître les signes d’un parent violent sur le plan émotionnel est la première étape vers la guérison, la compréhension, le détachement et l’avancement. Voici 17 signes indiquant que vous avez peut-être grandi avec un parent émotionnellement violent :

Table des matières

1. Critique constante

L’un des signes les plus courants de parents violents sur le plan émotionnel est leur comportement qui implique des critiques constantes.

Rien de ce que tu as fait n’a jamais été assez bien. Ce type de comportement peut conduire à une faible estime de soi chez les enfants, les amenant à remettre en question leur valeur tout au long de leur vie et affecte leur perception du monde qui les entoure.

Ils deviendront très probablement des gens qui plairont et chercheront constamment à être validés, freinant ainsi leur propre croissance.

2. Attentes irréalistes

Il appartient normalement aux parents d’avoir des attentes ou des attentes à l’égard de leurs enfants. En fin de compte, nous voulons qu’ils prospèrent. Mais il y a des frontières et des limites à considérer.

Votre parent avait peut-être des attentes irréalistes, vous préparant à l’échec. Ce type de violence psychologique peut donner à un enfant l’impression qu’il n’est jamais assez, quels que soient ses efforts, lui donnant le sentiment qu’il ne satisfera jamais ses parents ni lui-même.

3. Négligence émotionnelle

La négligence émotionnelle est une forme de violence psychologique dans laquelle les parents ne répondent pas aux besoins émotionnels de leurs enfants. Ils les forceront à s’apaiser alors qu’ils n’ont pas encore développé les outils adéquats pour le faire.

Les jeunes enfants ont particulièrement besoin d’un soutien émotionnel, et négliger ces besoins peut avoir des effets à long terme sur leur développement émotionnel et il pourrait être très difficile d’y revenir si cela reste longtemps incontrôlé.

4. Violence physique

Bien que cet article se concentre sur la violence psychologique, il est essentiel de noter que la violence physique et la violence domestique accompagnent souvent la violence psychologique. Les marques physiques peuvent s’estomper, mais les expériences traumatisantes demeurent.

5. Abus de substance

La toxicomanie de la part des membres de la famille, en particulier des parents, peut conduire à un comportement abusif. Les enfants de parents souffrant de troubles liés à l’usage de substances sont souvent confrontés à une négligence à la fois physique et émotionnelle.

6. Traitement silencieux

Le traitement silencieux est un type d’abus qui consiste à refuser de l’affection ou de l’attention en guise de punition. Il s’agit d’une forme d’agression émotionnelle qui peut amener un enfant à se sentir invisible et mal-aimé.

A lire aussi :  Quelles tenues porter pour une séance photo Boudoir

Celui-ci est souvent négligé, mais il est aussi dommageable que les types d’abus mentionnés précédemment et peut vous laisser aussi marqué.

7. Abus en ligne

À l’ère numérique d’aujourd’hui, les comportements abusifs ne se limitent pas aux interactions en face à face. Les parents peuvent utiliser les messages texte ou les réseaux sociaux comme outils d’agression émotionnelle, faisant en sorte que leurs enfants se sentent piégés et isolés. Il peut également être utilisé comme une forme d’embarras, d’exposition inutile et de dépréciation.

8. Retenir les besoins fondamentaux

Priver les enfants de leurs besoins fondamentaux, qu’il s’agisse de soutien émotionnel, de nourriture ou d’activités parascolaires, est un signe évident de violence psychologique. Un tel comportement peut avoir un impact négatif sur l’estime de soi et la santé mentale globale d’un enfant.

9. Abus sexuel

L’abus sexuel, une forme d’abus profondément traumatisant, peut entraîner divers problèmes de santé mentale, notamment le trouble de stress post-traumatique et les troubles anxieux. Ce sujet est très délicat et mérite son propre article approfondi.

dix. Sautes d’humeur

Les sautes d’humeur des parents, où ils oscillent entre être un parent aimant un jour et une figure d’autorité affichant un comportement abusif le lendemain, peuvent être profondément déroutantes et traumatisantes pour les jeunes.

Cette forme de violence peut être extrêmement désorientante et affecter la personne dans ses relations futures. Ils développeront une plus grande vigilance face aux changements de comportement des gens et suranalyseront chaque mouvement.

11. Agression passive

L’agression passive, comme donner un traitement silencieux ou refuser de l’affection, est une forme de violence émotionnelle qui peut amener un enfant à douter de ses véritables sentiments et perceptions.

En tant qu’enfant, vous ne disposez pas des outils appropriés pour identifier l’agressivité passive, ce qui vous amènera en permanence à remettre en question votre interaction avec les gens et ce que les choses signifient réellement.

12. Blâmer

Un enfant maltraité émotionnellement se sent souvent responsable de l’humeur de ses parents. Si le parent passe une mauvaise journée au bureau à domicile ou ailleurs, il peut s’en prendre à l’enfant, ce qui lui fera se sentir coupable.

13. Manipulation et contrôle

Utiliser des tactiques de manipulation, comme se culpabiliser ou jouer la victime, est le signe de parents violents sur le plan émotionnel. Ce type de comportement peut conduire à des relations malsaines dans la vie adulte de l’enfant.

14. Isolement

Isoler les enfants de relations positives, qu’il s’agisse d’amis ou d’autres membres de la famille, est une tentative désespérée d’exercer un contrôle et d’aggraver la violence psychologique.

A lire aussi :  L'utilisation du rétinol dans une routine de soins de la peau

Cela peut être extrêmement préjudiciable à l’enfant et affecter le développement de ses compétences sociales.

15. Éclairage au gaz

Faire douter un enfant de ses souvenirs ou de ses sentiments en remettant en question sa réalité est une forme de violence émotionnelle connue sous le nom de gaslighting. C’est une tactique souvent utilisée pour garder le contrôle et diminuer l’estime de soi d’un enfant. Ils commenceront à remettre en question leur propre réalité et apprendront à ne pas se faire confiance.

16. Mépris des limites personnelles

Un parent émotionnellement violent peut envahir la vie privée de son enfant en lisant son journal ou en surveillant ses réseaux sociaux. Ce manque de respect des limites peut entraîner des problèmes de confiance chez les enfants adultes.

17. Des rêves dépréciés

Se moquer ou déprécier les rêves et les aspirations d’un enfant est un signe de violence psychologique. De telles actions peuvent affecter la croissance et l’ambition d’un enfant, le faisant douter de ses capacités.

L’impact de la maltraitance

La violence psychologique, souvent liée à la violence psychologique envers les enfants, peut être encore plus dommageable que la violence physique. C’est un bourreau silencieux, ne laissant aucune cicatrice visible mais affectant profondément la santé mentale et le bien-être d’une personne. Aux États-Unis, de nombreuses personnes racontent des histoires de maltraitance durant leur enfance qui les ont laissées aux prises avec des problèmes de santé mentale jusqu’à l’âge adulte.

Le fondement des relations parents-enfants est la confiance et l’amour. Cependant, les signes de violence psychologique peuvent briser ces fondations, laissant les enfants naviguer dans les eaux tumultueuses des sentiments négatifs et du doute de soi.

Des exemples de violence psychologique incluent la dépréciation constante, la honte et l’utilisation de la peur comme mécanisme de contrôle. De telles expériences au cours des années de formation peuvent conduire à un schéma de violence verbale dans les relations amoureuses plus tard dans la vie.

Même si le danger immédiat de la violence psychologique n’est peut-être pas aussi évident que celui de la violence physique, ses effets à long terme sur la santé physique sont indéniables.

Les expériences négatives de l’enfance, notamment la violence émotionnelle et physique, ont été associées à des problèmes physiques chroniques à l’âge adulte.

Le stress et les traumatismes résultant de telles expériences peuvent se manifester par des troubles de l’humeur, un trouble de la personnalité limite et d’autres troubles de santé mentale.

Beaucoup de personnes ayant été victimes de violence psychologique à un jeune âge ont du mal à faire confiance et à nouer des relations saines à l’âge adulte.

Ils pourraient avoir du mal à faire la distinction entre une véritable inquiétude et une manipulation, surtout si leur partenaire romantique présente des signes qui rappellent leur passé violent. Il n’est pas rare que les survivants développent des troubles de la personnalité comme mécanisme d’adaptation pour faire face au traumatisme.

A lire aussi :  Comprendre l'impact économique des objectifs de développement durable avec Kavan Choksi

La négligence envers les enfants, une forme de violence psychologique, peut amener les enfants à croire que leurs sentiments et leurs besoins sont sans importance.

Cette croyance peut perdurer jusqu’à l’âge adulte, ce qui rend difficile l’expression de ses émotions ou la recherche d’aide dans les moments difficiles.

Cependant, reconnaître ces sentiments et respirer profondément pour y faire face est la première étape vers la guérison.

Avancer

La chose importante à retenir est que la guérison est tout à fait possible. Même si les souvenirs des expériences de maltraitance des enfants ne s’effaceront jamais complètement, avec le soutien et le temps appropriés, on peut construire des relations positives et épanouissantes et mener une vie libre des ombres du passé.

Reconnaître les signes est la première étape. Prendre conscience de vous-même et éliminer la honte vous mènera à votre processus de guérison.

Demander l’aide d’un professionnel est fondamental comme parfois. Vous pouvez être très déterminé à changer et à guérir, mais parfois ce dévouement ne suffit pas et une aide professionnelle peut être nécessaire.

Il n’y a absolument aucune honte à cela. Cela signifie simplement que vous avez identifié le problème et que vous essayez d’agir pour vous améliorer, mais que vous avez besoin d’un peu d’aide supplémentaire.

S’appuyer sur ses proches peut faire toute la différence. C’est un bon signe lorsque l’on reconnaît son passé et prend des mesures proactives vers un avenir meilleur.

Si des membres de votre famille ou un ami sont capables de vous réserver un espace sûr pour vous ouvrir, cela peut être une expérience transformatrice et vous constaterez peut-être même que vous avez vécu des expériences similaires, ce qui peut être extrêmement curatif pour la personne impliquée.

Reconnaître les signes d’un parent émotionnellement violent est crucial pour le processus de guérison. Si vous ou quelqu’un que vous connaissez avez été victime d’un tel comportement, il est essentiel de demander l’aide d’un professionnel.

L’American Psychological Association et d’autres organisations offrent des ressources aux personnes touchées par diverses formes d’abus. N’oubliez pas que reconnaître le passé est la première étape vers un avenir meilleur et plus sain.

C’est un voyage difficile et très long, mais cela en vaut vraiment la peine. Vous valez la peine de vous battre, alors mettez-vous au travail, prenez les choses en main et soyez cohérent dans votre guérison. N’oubliez pas non plus ce conseil très important… répétez-vous toujours autant de fois que nécessaire et aussi longtemps que nécessaire : ce n’est pas votre faute !

Articles similaires
Lifestyle

Améliorer l'expérience : une plongée approfondie dans les casinos Bitcoin avec croupier en direct

Lifestyle

Conseils pratiques pour éviter les arnaques et comment rebondir après avoir été ciblé

Lifestyle

Différents types de lectures psychiques et leurs utilisations

Lifestyle

Révolutionner la gestion des actifs numériques de détail : l'approche de Cortex AG