Un papillon d’improvisation

Aujourd’hui je vous propose deux critiques croisées sur un super spectacle d’improvisation dans la jolie et très contemporaine Salle Vasse à Nantes, celle de Mr l’Amoureux et la mienne.

IMG_0292.JPG

Ma critique:

Un vendredi soir, une semaine un peu longue, une envie terrible de se changer les idées et un billet pour le spectacle d’improvisation me poussèrent dans la Salle Vasse pour le spectacle de la Lina, L’instant « Vie et mort d’un papillon ».

A l’entrée de la Salle Vasse le ton est donné par les ouvreuses qui nous proposent d’inscrire une « pensée » sur un papier en forme de papillon. Papillon que nous gardons précieusement et que nous allons déposer dans une immense cage à oiseaux proche de la scène.

IMG_0297.JPG

Début du spectacle, les lumières s’allument, la cage est posée sur la scène côté jardin à côté d’un étendoir pour accrocher les papillons. Côté cour un piano attend sagement. Cinq personnes entrent vêtues de costumes noirs.
IMG_0299.JPG

L’une d’elles piochent dans la cage et lit : « Un papillon de July Cocoon : Critiquer un spectacle, pas facile… Bon courage ! ». J’étouffe mon rire et attends la suite qui ne tardera pas. Le musicien prend place au piano, deux comédiens restent sur scène et c’est parti pour une improvisation drôle et inattendue de mon propre papillon qui traduisait mes pensées du soir. Comment vais-je faire la critique de ce spectacle ? Mais une fois le rideau levé, toutes mes craintes s’envolent. Ces quatre improvistes – comment mieux les décrire ? – nous font tout oublier, jusqu’à la pluie qui s’abat dehors et traverse le toit de la salle pour venir participer à leur scène au moment le plus propice. Des effets spéciaux n’auraient pas mieux fait et l’humour de nos compères nous portera de saynète en saynète pour finir en apothéose. Rien d’autre que le thème pioché n’est laissé au hasard par les comédiens : costumes, interventions impromptues, chansons, registres comique ou tragique, le tout d’une justesse à couper le souffle…

Le public est conquis et je repars l’esprit aussi léger que celui d’un papillon.

IMG_0293.JPG

La critique de Mr l’Amoureux:
Vendredi 5 février 2010, c’est sous une pluie battante que je suis arrivé au théâtre. Après avoir récupéré un billet, on me confie mon premier travail: écrire une pensée sur un papillon de papier!
Je m’exécute puis viens le glisser suivant les indications données dans une énorme cage blanche posée juste devant la scène. Après avoir trouvé ma place je patiente.
Le rideau se lève, le musicien arrive puis les quatre comédiens font leur entrée sous la musique de ce dernier. Après une courte annonce on me confie mon deuxième travail: être émerveillé par les plus inattendues des histoires! C’est sûr, à ce prix là, je veux bien faire des heures sup’! Il est impossible d’essayer de décrire ce qui m’a été conté, pour la simple et bonne raison que tout comme des papillons ces histoire sont éphémères: elles n’existaient pas 5 minutes avant le début du spectacle et n’existent plus au moment où j’écris ces lignes. On ne peut pas décrire de l’improvisation, on la vit. Ce petit instant qui dure à peine une demi seconde, entre le moment ou les acteurs prenne connaissance d’une pensée d’un spectateur et où l’histoire s’envole, ne peut pas se partager. Ce soir là fut la première fois pour moi où j’applaudissais autant les acteurs que les spectateurs. En effet ici les spectateurs ont besoin des acteurs pour voyager et les acteurs ont besoin des spectateurs pour choisir la destination. La recette est très simple: quelques pensées couchées sur des papillons de papier, quatre acteurs à l’imagination débordante et un musicien chef d’orchestre de ses instruments. Une heure et demi de cuisson et une dizaine de papillon libérés plus tard et vous ressortirez charmé.
En un mot comme en cent j’ai adoré et je n’attends qu’une chose c’est de voir à nouveau s’envoler quelques papillons de papier.

C’est où?
La Lina spectacle L’instant: Vie et mort d’un papillon à la Salle Vasse, Nantes.
Prochains dates: vendredi 26 et samedi 27 mars à 20h30.
Tarif réduit 11€ – Plein tarif: 14€ > Un peu cher pour du théâtre mais la soirée vaut vraiment le coup!

Ca vous a plu?

Rendez-vous sur Hellocoton !
This entry was posted in Voyages.

12 comments

  1. Poleen says:

    J’aime beaucoup vos deux critiques, elles se complètent bien !
    L’impro m’épate toujours, ça ne m’étonne pas que vous ayez été transportés !
    Gros bisous ma belle, bon week-end !

  2. July says:

    @ Poleen: Moi aussi j’étais bluffée par cette soirée! Ils ne se concertaient même pas et se lançaient pieds et poings liés dans cette aventure! Le seul mot est « waouh » car ils étaient vraiment talentueux!! Bisous bon week-end à toi plein de projets!!

  3. Elizabeth says:

    Moi aussi j’adore les spectacles d’impro, il y a une troupe que je suis régulièrement car j’aime beaucoup leurs histoires complètement barrées !

  4. Koyangi says:

    Géniale l’idée de ce commentaire croisé ! Ce n’est pas Lui qui se mettrait à écrire dans mon blog, déjà qu’il refuse qu’on aille faire des photos ensemble où il serait déguisé en chanteur de Kiss et moi en Cindy Lauper pour que je ne publie pas les photos sur mon blog (l’est trop sérieux, Lui…). Qu’est-ce qu’il écrit bien aussi ton Monsieur l’Amoureux ! Et le spectacle donne envie, assurément ! Bises.

  5. Mademoiselle M. says:

    Ce spectacle a l’air génial, je n’ai jamais vu ce genre de chose… Ça doit être marrant quand même – chaque spectacle est différent… Bisous!

  6. July says:

    @ Koyangi: Oh c’est trop mignon ce que tu dis!! Il sera content de lire ça mon amoureux! Trop drôle Lui qui ne veut pas apparaître sur ton blog! Il n’est pas très coopératif! Bisous!!

    @ Mademoiselle M.: Oui c’est exactement ça c’est un nouveau spectacle à chaque fois! J’ai très envie d’y retourner! Bisous!

Laisser un commentaire