Se libérer du tire-lait

J’ai reçu pas mal de mails et demandes pour parler de ce sujet. J’avoue que j’ai toujours du mal à me mettre à nue de cette façon quand cela concerne un sujet si intime. Mais je suis, comme toujours, curieuse de vous lire dans les commentaires et de répondre à vos questions éventuelles !

Une décision difficile à prendre… Des limites repoussées, un nouvel objectif sans cesse dépassé mais le cumul de ras le bol, le corps en miettes, la fatigue… Le plaisir qui disparaît et ne laisse place qu’à des contraintes de temps, d’organisation, de sacrifices… Alors ma décision a été mûrement réfléchie, bien des fois repoussée puis est devenue évidente en pleine semaine de vacances. Alors que je pensais repartir reboostée, jai réalisé qu’il était temps de raccrocher le tire-lait.
Ca ne se fait pas comme ça et j’ai préféré étaler mon arrêt progressif.
J’ai adoré pendant presque 5 mois donner le meilleur à la fille en fournissant exclusivement mon lait à la nounou. Je gardais un lien avec elle dans la journée. J’avais l’impression de tout donner. C’était économique et dans le prolongement des mois de congés maternité et de l’allaitement exclusif ensemble. Je vivais les moments de tirage comme des pauses dans ma journée. Je m’y consacrais tous les matins de la semaine après sa première tétée et mon petit-déjeuner puis une fois à la pause déjeuner et une dernière fois en plein après-midi, les jours de travail. Mais j’ai du sacrifier mes déjeuners extérieurs et alors que les beaux jours revenaient, je sentais mon besoin de sortir m’aérer me tanner…

baby-1

Et depuis la diversification, il n’y a plus eu que mon lait. Même s’il reste l’aliment principal jusqu’à un an, nous avons introduit, pendant ces vacances prise de conscience, des petits brassés, petits filous et petits suisse. La gourmandise de Zoey qui s’en léchait les babines, m’a rassurée ! Je savais que je pouvais supprimer au moins un biberon et le remplacer par des laitages.
Alors après cette décision j’ai choisi d’attendre mon retour au travail, cette semaine, pour arrêter de tirer le midi. Pour profiter de ce temps pour moi. Sortir, retrouver les copines, me balader.
La semaine prochaine j’arrêterai le tirage de l’après-midi. Un temps de pause mais où je dois souvent chercher en vain une salle ce qui joue beaucoup sur mon moral.
Pour le tirage du matin à la maison je me suis posée la question de le garder car il est fait dans de meilleures conditions et est souvent plus productif que les autres. Il permet aussi de tirer le sein non bu après une longue nuit et la tétee du matin ! Je me laisse encore quelques jours de réflexion et de test.

Je suis tellement fière d’avoir fait tout ça pour ma fille. Mais après 9 mois de grossesse et 8 mois d’allaitement j’ai senti un besoin de retrouver un peu de répit pour mon corps, de me retrouver en tant que femme, d’avoir du temps pour moi, pour être bien dans ma tête pour ma fille. Et surtout d’arrêter de stresser pour des quantités de lait puisque tout repose sur moi.
Je me suis surpassée, dépassée. Je n’aurais jamais imaginé faire ça…
Je suis un peu déçue de raccrocher avant les un an de Zoey, car c’était mon nouvel objectif, mais si j’arrive à garder les tétées du matin et du soir, nos tête-à-tête, ce « petit moment à nous » comme l’appelle Mr l’Amoureux, je pense que j’aurai tout gagné !

À suivre ! Quelle aventure merveilleuse que je n’ai pas encore envie de voir s’arrêter ! 

19 comments

  1. Audrey says:

    Wahou quel joli article que de questions que de réflexions aller ma belle encore quelques jours et tu auras nourrit autant ta puce dedans et dehors C est déjà beaucoup plus que beaucoup de mamans qui travaillent vous avez assure toutes les deux et pour un premier bébé franchement chapeau ma belle.
    Je vous souhaite de tt mon coeur le plus long pour les tétées du matins et du soir . 😍

    • julycocoon says:

      Merci pour ton super commentaire ! J’ai l’impression de terminer un marathon… Mais tout n’est pas terminé bien heureusement !!!

  2. Hélène says:

    Bravo, je t’admire ! Quelques soient tes choix ta fille sera heureuse , épanouie et magnifique car elle aura une maman exceptionnelle et bien dans son corps et sa tête. Vos petits moments rien qu’à vous dureront toujours même si un jour les tétées du matin et du soir disparaissent, vous les vivraient juste différemment.
    Je vous embrasse!

    • julycocoon says:

      C’est clair que nous avons déjà la chance d’avoir un vendredi filles que j’adore, c’est carrément une journée à nous ! Donc ça ne s’arrêtera pas comme ça 😉 Merci pour ton commentaire plein d’amour !

  3. Claire says:

    J’entame mon 7 eme mois d’allaitement exclusif en ayant repris le travail à ses 4 mois. C’est vrai que plusieurs fois j’ai été fatiguée physiquement et moralement. Comme toi je préférerai profiter de mes pauses au boulot pour décompresser avec mes collègues, ne plus compter les ml de ce qu’il boit de combien j’ai tiré, transporter le tire lait les pots.. Mais malgré toutes ces contraintes, je ne suis pas encore prête à arrêter, et je n’arrive pas à expliquer pourquoi. Certaines personnes demandent jusqu’à quand je vais allaiter…moi même je ne le sais pas. C’est tellement personnel.Mais quelle fierté de se dépasser et de donner le meilleur de soi même à notre bebe.
    J’espère que tu vas pouvoir maintenir les tétées que tu souhaite.
    Claire

    • julycocoon says:

      Je ne pense pas que « tu ne sois pas prête » je pense que « tu as envie de continuer » ! Pourquoi ce serait aux autres de décider ? Il y a des personnes qui ne comprennent pas que j’allaite « toujours ». Ma fille a 8 mois, c’est un bébé ! Je m’en fouts des autres ! Dans tous les cas il lui faut du lait ! Le mien est forcément le meilleur pour elle ! C’est déjà dur d’arrêter « l’exclusivité », je ne suis pas prête de tout arrêter !! Je ne sais pas non plus quand ON arrêtera, puiqu’on est 2 😉 au plaisir d’échanger avec toi !

  4. Lili et ses filles says:

    C’est super ! Ne t’inquiète pas pour la suite, normalement ton corps devrait s’adapter à ce nouveau rythme. Pour ma Poussinette, vers ses 5 ou 6 mois, on est passé à un rythme allaitement le midi et le soir, repas et goûter diversifiés à la crèche (pendant un temps, j’ai encore tiré mon lait pour le biberon du goûter, mais je le faisais tranquillement le matin ou le soir pour le lendemain). Comme toi, j’étais un peu épuisée par ce rythme et la pression de devoir fournir les biberons de lait à la crèche. Tout s’est passé plutôt facilement et je l’ai allaité jusqu’à ses 2 ans et demi. Ce n’est pas la fin de votre aventure, juste une nouvelle page 🙂

      • julycocoon says:

        Ah et pour le week-end je me posais la question de peur que ça ne relance la machine et en même temps Zoey ne veut plus téter en journée en position classique donc ça réduit un peu la demande !! Donc on est à 2-3 tétées par jour et d’éventuelles la nuit !

    • julycocoon says:

      Wooow chouette expérience ! Mon corps m’a fait une frayeur cette semaine, j’espère que tout va rentrer dans l’ordre et qu’il acceptera, comme ma tête, de ralentir le rythme… Mais j’y crois !!

    • julycocoon says:

      Et mais ce ne sont pas les dernières encore ! Je sais déjà que ca me manquerait trop pour le moment ! Et à Zoey n’en parlons pas… 😉

  5. Ptitpoisson says:

    Bravo à toi! Une belle aventure qui se termine et une autre qui commence! Ah! L’allaitement! Une sacrée aventure qui ne prend pas toujours la tournure que l’on attendait… Je continue toujours à tirer mon lait, on continue à compléter et à diversifier. Je raccroche aussi progressivement… Loulou moins intéressé par le sein mais très demanderait du biberon… Je tire ce que je peux, quand je peux, moins de contrainte et de stress! Plein de belles choses à toi et à Zoey!

    • julycocoon says:

      Oui c’est pas mal en effet comme compromis ! C’est pour ça que je suis moins pressée d’enlever le tirage du matin même s’il me prend du temps il est quand même plus confortable que les autres ! Et tant pis si je tire de moins en moins… Merci d’avoir pris le temps de commenter et gros bisous à vous !!

Laisser un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.