Retrouver vos mots, cultiver les bribes de vous, vous croiser dans mes pensées…

Tomber sur une recette jetée sur un papier en triant mes cartes postales. Quelques ingrédients que je reconnais tout de suite comme étant ta recette fétiche et la nôtre pendant de si belle années : les truffes de Noël.

Parler généalogie et tomber sur l’arbre que nous avions commencé, accompagné de ton écriture soignée.

Voir ta silhouette se dessiner dans la rue mais me rappeler que ça ne peut pas être toi. 

Repenser à l’excitation de nos veilles de Noël ! Des truffes à la crèche, de la cheminée aux dessins animés. Adorer ces anciennes maisons à étages de mon quartier qui me donnent envie de dévaler les escaliers pour sonner la clochette de votre porte.

Je ne me lasse jamais de mes souvenirs, des odeurs qui les habitent, de la sensation du canapé en velours sur ma main, du coucou qui chante les heures dans mes oreilles.

Chercher les signes de vous, partout. Et en trouver tellement. Avoir le sourire jusqu’aux oreilles quand un souvenir me visite, avoir les larmes aux yeux quand un signe se manifeste.

Croiser dans le tram un des derniers livres que tu as lu et que j’ai récupéré.  Celui que je garde pour prolonger un peu, à ma manière, ce dernier partage, ce dernier souvenir, cette dernière conversation qu’on aurait pu avoir ensemble. Alors, l’apercevoir dans un tram c’est comme un signe que tu n’es pas loin et que tu veilles au grain…

Réaliser que ce sera le premier vrai Noël sans papy, sans mamies. Le premier Noël sans fouler les marches de la maison de retraite, le premier Noël sans fauteuil à pousser, le premier Noël sans vieux à chérir. 

Le premier Noël où le sourire à travers tes larmes de grand-mère ne percera plus. Le premier Noël où le silence sera normal. Le premier sans ce foutu Alzheimer. Le premier Noël où je ne suis plus la petite fille de personne.

Chérir et regretter tellement ces moments, surtout à cette période de l’année mais se promettre de les cultiver tant que possible et d’en créer de nouveaux…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire