Retrouver un équilibre après bébé !

Près d’un an après où en est on chez les Cocoon ?

L’arrivée de Zoey dans ma vie m’a chamboulée, transformée, beaucoup plus que ce à quoi je m’attendais ! J’ai passé des mois de fatigue intense, de combat avec moi-même, de rééquilibrage de ma vie ! Pourtant j’avais beaucoup de repères qui n’ont pas changé. Même travail, même maison… Mais au temps j’adore ma fille et profiter d’elle, au temps j’ai eu du mal avec les contraintes fixes que cela impliquait.

zoey11_P7021684

La nounou – le quotidien 

Impossible de faire des heures sup ou prendre une récup sans l’avoir prévu. Les journées sont chronométrées du lever au coucher et bien que j’aime avoir une routine, trop de routine peut m’étouffer ! Pendant plusieurs mois je m’occupais de Zoey le matin alors que Mr l’Amoureux était déjà parti au travail et je l’emmenais chez la nounou. De son côté il devait la récupérer le soir. Mais la nounou étant sur mon trajet, je passais souvent plus tôt que lui devant et je la récupérais. Ce qui me faisait une logistique matin et soir à gérer seule et j’étais épuisée… Début mai, 3 jours de formation ont un peu bousculé nos habitudes. Je commençais et finissais une heure plus tôt. Nous avons donc testé un rythme un peu différent. Reveil plus tôt pour Zoey et moi. Préparation tous les 3 le matin puis Mr l’Amoureux l’emmenait et je la récupérais le soir. LA révélation. Ce n’est pas un planning tenable quand je bosse le soir (une fois par semaine en moyenne) mais les autres jours tout le monde y trouve son compte ! La nounou qui finit plus tôt, moi qui me sens allégée, Mr l’Amoureux qui passe plus de temps avec sa fille et Zoey qui en rentrant plus tôt le soir a des vrais moments de jeux avant de manger / se mettre en pyjama. Avant, c’était la course ! Comme quoi, une petite heure peut tout changer !

13466067_1090700560968958_2563364693751376731_n

Le travail

J’ai aussi la chance d’avoir un travail qui est flexible. Je peux arranger mes heures et après mes 6 mois à 80% j’ai fait la demande de passer à 90% pour garder mes vendredis. C’est un planning particulier car il me demande aussi d’être flexible sur les soirées (et ces journées là, Mr l’Amoureux s’occupe seul de Zoey) mais pour le moment j’aime trop mes week-ends de 3 jours ! Je me rappelle que je voulais initialement prendre mes mercredi mais que ça n’arrangeait pas la nounou. J’ai testé récemment et je préfère avoir 3 jours de vrais week-ends plutôt que de couper ma semaine mais bosser quand même un peu chez moi…

13521921_1096373293735018_3609399587057296984_n

L’allaitement – le tire-allaitement

J’allaite toujours Zoey matin et soir et c’est un bonheur immense ! Nos petits moments à nous que je n’échangerais contre rien au monde ! C’est pratique, c’est un moment calme au réveil comme au coucher, ça sauve les journées avec un bébé malade qui ne veut pas manger… Comme dirait ma super copine toulousaine, pour moi l’allaitement a été « la révélation ». J’ai longtemps senti que Zoey était une fille à papa et j’étais heureuse d’avoir ça à partager avec elle. Récemment, elle a un peu évolué et la place de maman à été une évidence petit à petit ! Quand elle a mal, qu’elle est malade, qu’elle a peur, elle tourne ses yeux et ses petites mains vers moi et je sais que je peux la consoler ! Je ne sais pas si l’allaitement a joué sur son comportement mais je tends à penser que oui. Dans tous les cas, si c’était à refaire, je le referais !!!

Là, où j’ai un sentiment différent pour le tire-allaitement qui m’a épuisée et dégoûtée… Je pense qu’une grosse part de ma fatigue à la reprise du travail et les mois qui ont suivi lui était du ! Sans parler du temps et de l’organisation que cela me prenait… Je suis fière, oui. Avec tous mes tirages, ma fille aura mon lait chez la nounou jusqu’aux vacances d’été (11 mois et quelques). Il faudra juste trouver un nouveau lait pour la rentrée puisque les réserves ont été bien au-delà de tous mes espoirs mais qu’elles sont quand même épuisées ! Et pour le prochain bébé, j’espère pouvoir reprendre le travail plus tard et allaiter plutôt que tire-allaiter mais, entre ce que je souhaite maintenant et ce qui sera possible plus tard, j’ai envie de dire : laissons l’avenir décider ! Ce qui est sûr, c’est que malgré tous les bienfaits, je sais à quel point c’est difficile à faire et je laisserais à chacune le soin de choisir si cela en vaut la peine ou pas…

13406738_1092537454118602_788269502812849737_n

Le sport – le corps

Le point positif, qui te revient dans la tronche plus tard, c’est la perte de poids rapide ! Grâce à l’allaitement, entre autres. Mais, en arrêtant de tirer mon lait, j’ai vite repris quelques kilos ! Pas énorme mais suffisamment pour me sentir beaucoup moins bien dans mon corps, tout à coup, alors que j’avais pu manger ce qui me plaisait pendant les 9 mois qui suivaient la naissance de Zoey ! On dit que le corps met 9 mois à se remettre mais pour moi c’était pire ! C’est aussi le moment où je me suis dit qu’il était temps de reprendre le sport… Il me restait 4 séances à utiliser chez 035 où j’avais fait de l’aquabike pendant ma grossesse. J’ai donc commencé par ça. En parallèle : un peu de vélo le week-end, un cours de yoga, quelques abdos le soir… Mais surtout un objectif : reprendre une activité sportive fixe à la rentrée ! En septembre, je vais enfin tester la danse contemporaine ! Juste avant de tomber enceinte, je cherchais un cours que je n’ai pas pu concrétiser, c’est le moment d’aller au bout de cette envie !

13267898_1080752611963753_4696016518064555747_n

Les week-ends à 2 – les sorties

Au temps je trouve que le temps à 2 se fait trop rare, au temps j’ai du mal à laisser Zoey… Pourtant tout avait bien commencé au début nous la laissions quelques heures (car en allaitant un petit bébé difficile de le confier plus longtemps) et nous sommes même partis à Londres en week-end de 3 jours. Ensuite en janvier, un spectacle de prévu en soirée, on l’a confiée le midi pour se rejoindre au resto et buller au spa ! Mais la journée a été compliquée, Zoey n’a fait que pleurer et à la sortie du spectacle on a du prendre la route pour la retrouver… Depuis… Les nuits sont compliquées et elle méconnaît ma famille, j’ai du mal à la laisser en sachant qu’elle ne sera pas sereine de se réveiller la nuit, loin de nous. Un ultimatum : cet été la nounou prend une semaine de vacances en plus des nôtres et il faudra bien la laisser quelque part. Au programme : boulot la journée et tout ce qu’on n’a pas pu faire cette dernière année en soirée ! Restos, sorties avec les copains, spa, barbecue dans le jardin, ciné, etc. Je prévoie de remplir mon planning à fond pour ne pas trop cogiter…
Et puis, 2 billets nous attendent pour quelques jours en amoureux en Andalousie, en novembre ! Peut-être que tout ça nous aidera à lâcher un peu plus notre grand bébé !

papy-1

En conclusion, il m’a vraiment fallu du temps pour retrouver un meilleur équilibre entre ma vie de maman et ma vie de femme… Ce n’est pas encore gagné mais les prochains mois m’aideront encore à améliorer notre organisation ! Et vous, mêmes problèmes rencontrés ?

25 comments

  1. Madame Hérisson says:

    Oulala oui 😉 Même constat ici, alors que la Miss a 2 ans et demi (je ne te rassure pas :p). Un emploi du temps bien calé, heureusement mon après-midi off de la semaine (je finis à 13h le jeudi alors que je vais chercher la petite à 16h) a été une véritable bulle d’air pendant ces 2 années !
    En plus, on n’est pas vraiment des « courageux », on n’ose pas l’emmener avec nous partout (longs voyages, resto…) et on n’ose pas non plus la laisser à des proches (ma sœur ou mon père) pour nous soulager (sauf cas de pas-le-choix), bien que ça nous ferait du bien 😉 (coucou l’ambiguïté). Malgré cela, à notre grand étonnement, la Miss reste très proche de mon père, alors qu’elle le voit très peu (3 à 4 fois par an) ! Une autre organisation va être mise en place lors de la rentrée en maternelle où mon après-midi off au travail sera consacrée à la Miss… On verra bien ce que ça donne !
    Bref, tout ça pour dire qu’on n’a pas fini d’évoluer/s’adapter avec nos enfants ^^

    • Julycocoon says:

      Ah j’ai du mal à m’accorder régulièrement du temps sans elle… J’aime mes vendredi avec elle, et j’aime mes petites bulles d’air quand elle fait la sieste, je te rassure 😉
      Déjà la maternelle, woooow !!! Oh oui, la vie ne fait que commencer ;-))

  2. Geekonoclaste says:

    Hello ! Je suis une de ces blogueuses qui lisent avec plaisir mais ne commentent pas… Mais cet article-là me parle tellement que je sors de l’eau pour le faire !! 🙂
    Bon, nous ça ne fait pas un an mais seulement trois mois aujourd’hui. Pourtant cette idée d’équilibre me parle assez… De mon côté j’étais presque soulagée de reprendre le travail, car je n’aimais pas trop les journées totalement incertaines : notre lardon faisait pas mal de coliques et d’un jour à l’autre je pouvais vivre une journée tranquille ou avoir un bébé inconsolable pendant des heures. Le fait de ne rien pouvoir commencer par peur qu’il se réveille de sa (courte) sieste n’arrangeait rien.. Donc finalement c’est le retour au travail qui m’a permis de retrouver quelque chose de plus zen. De 9h à 18h je ne gère que mon temps à moi – j’ai parfois peur que ça soit égoïste comme comportement mais bon…!
    Pour l’instant, l’organisation quotidienne est millimétrée aussi : après la tétée du matin, c’est son papa qui l’emmène chez la nounou et je le récupère le soir, pour notre tétée « zen » de 18h30. C’est un moment sympa où je pose mon cerveau, ça permet de décompresser après le boulot… Ensuite on a le temps de jouer avec lui, avant le rituel du coucher. En fait, cette heure et demie qui ne servait à rien avant (tu sais, celle où tu rentres chez toi, glandes un peu sur le PC / devant la télé en attendant l’heure de manger…), elle est mieux occupée maintenant je trouve. Quant à l’allaitement, pour l’instant je tire mon lait au travail 2 fois par jour, ce qui me donne 2 poches que j’emmène chez la nounou le soir pour le lendemain ! Ce qui fait que je n’ai pas de prise de tête avec le stock du congélateur. Enfin, pour l’instant 🙂
    Je tanne mon p’tit mari pour qu’on s’organise un weekend à Londres aussi, alors ton article sur le sujet devrait m’aider 😉 Déjà cet été, un détour par chez les beaux-parents est au programme, j’espère pouvoir goûter à nouveau au plaisir des restos en amoureux!! Croisons les doigts 😉 Mais je pense faire comme toi et blinder l’agenda de sorties, comme ça pas de place pour la flemme ou le « jsais pas quoi faire ce soir!! » ^^
    Et franchement, l’allaitement c’est cool pour retrouver un ventre normal hein ? J’ai adoré la vitesse à laquelle tout ça a fondu… Pour le sport j’ai attendu la reprise du travail et je fais Gym Direct le matin (25 min de séance en replay, je choisis ce que je fais travailler comme ça 🙂 Si tu ne connais pas, je te le conseille.
    Bref, merci pour cet article qui me permet d’échanger, c’est sympa comme tout de trouver une situation similaire à la nôtre, et qui semble zen et épanouie 🙂

    • Julycocoon says:

      Merci d’être sortie de l’ombre !!! Je te souhaite que ton allaitement continue aussi bien ! Moi j’étais quand même plus stressée sur les quantités de lait et je devais fournir au moins 3 voir 4 biberons par jour à la nounou…
      Je ne connais pas Gym direct, je pense que je vais essayer un programme comme ça dès mes vacances !!! Merci pour ce chouette commentaire, n’hésite pas à en laisser d’autres !!

  3. tilda says:

    hello, idem que Geekonoclaste, je suis de ces internautes qui lisent bcp et laisse peu de message, mais ce poste-ci ne pouvait pas passer à coté! Je te suis depuis notre rencontre à une soirée dentelle pour notre mariage (pfiouuuf ça fait un bail!), je t’ai aperçu aussi à la soirée mum-to be party le mois dernier! 😉
    et ce message, disons qu’il m’a rassuré au plus haut point. Je suis en pleine grosses (5eme mois, comme pour le mariage du débroussaille le passage pour moi! tu t’es marié un an avant et j’ai pu bénéficier de tes sages conseils, on refait la même pour la grossesse et l’arrivée de bébé!!). Ma plus grosse angoisse, l’organisation du quotidien avec le retour au boulot en Janvier (en + période super dur, il fait moche, froid, il pleut les gens sont déprimé). Ton experience atténue mon angoisse car oui, en effet on peut morfler mais il y a des solutions. Elles ne viennent pas forcément tout de suite, il faut tester des choses, un nouveau planning…. Une petite question ? Comment t’organise-tu pour la tété du matin ? Combien de temps + tot dois-tu te lever ? Je compte essayer l’aventure allaitement au départ et si ça marche bien allaiter le + longtemps possible (ton expérience avec le tire-lait m’intéresse aussi car je compte bcp (un peu trop ?) dessus.. comment l’as-tu vécu). Et j’appréhende aussi beaucoup le retour au taff avec la fatigue mais je vois sur les autres commentaires,que ce moment peut aussi être rassurant. merci encore de ton retour d’expérience. gros bisou

    • Geekonoclaste says:

      Hello Tilda, je me permets de répondre même si ce post est adressé à JulyCocoon, parce que j’ai eu moi-même à me poser ces questions y’a quelques semaines !^^ J’espère que ça pourra t’être utile 🙂
      De notre côté l’heure du réveil n’a pas changé, seulement le temps à glander sous la douche ou au petit déj : réveil 6h40, je me mets un coup de pied au Q pour aller faire une séance de GymDirect pendant que l’homme se lève, se douche, s’occupe des chiens etc. Ensuite je file à la douche, on prend le petit déj… et je pars avec mon mug de thé dans la chambre du p’tit loup vers 7h50. Là en principe la tétée+change dure jusqu’à 8h20 (plus, c’est qu’on est en retard^^). Son père l’embarque chez nounou et je finis de me préparer pour être au boulot à 9h ! La tétée du matin est compressible parce qu’en général, il se réveille pour manger comme un glouton vers 5h. Mais je préfère le nourrir avant de l’emmener comme ça il prend son biberon vers midi chez sa nounou.
      Pour l’allaitement si je peux me permettre un conseil : le plus important, c’est qu’il prenne BIEN ton mamelon dans la bouche! la succion est assez impressionnante et elle n’est pas douloureuse lorsque le bébé est bien installé. Et fais toi confiance, surtout surtout. Deux sages femmes donneront deux conseils différents mais ce qui compte c’est que tu as les ressources en toi, normal: tu es la maman 🙂
      Et perso pour le tire-lait électrique loué en pharma, je l’emmène tous les jours au boulot (dans un joli sac, ça compense^^) où je m’installe à l’infirmerie deux fois 20 minutes par jour (12h30 et 16h). En général ça suffit pour sortir les deux doses que j’emmène à la nounou le soir. C’est bien de prévoir aussi des réserves, par exemple en tirant ton lait tous les soirs pendant les 3 semaines qui précèdent ta reprise du boulot, tu es plus sereine même si c’est rare que tu tapes dans ce stock.
      Bon courage pour ta fin de grossesse 🙂

    • Julycocoon says:

      Oh la la mais oui on s’est rencontrées il y a fort longtemps !! Désolée je n’ai pas reconnue à la Mum-to-be party ! faut venir me dire bonjour la prochaine fois 😛
      J’aime bien comment tu décris ce que je ressens : parfois je morfle mais j’essaye d’avancer ! Franchement même si c’est dur sur bien des points, Zoey est ma récompense quotidienne et cet amour m’aidera à tout traverser !
      Alors la tétée du matin ne dure pas super longtemps 10 minutes max je dirais ! Par contre quand je tirais mon lait je devais aussi compter 15-20 minutes de + ! En tout une petite demi-heure suffit à sa prépa le matin : tétée, change, habits, et en route pour la nounou !
      Pour le tire-allaitement j’ai trouvé ça dure mais j’ai tenu de novembre à fin avril, c’est quand même pas mal ! N’hésite pas si à terme tu as d’autres questions, je suis un peu calée maintenant ! Si tu as l’occasion de reprendre à 80%, ça aide pour la fatigue et les débuts ! Belle aventure à toi !!!

  4. tilda says:

    un grand merci pour tous ces retours d’expérience les files c’est super! en effet, on aborde peu ces sujets et à vrai dire, de vous lire m’a vraiment aidé à me projeter. C’est con, je sais bien que chacune fait à sa façon et qu’il n’y a pas de « meilleure  » façon de faire qu’une autre mais vos commentaires sont top pour se rassurer et se dire « c’est possible »!!! je parle entre autre de continuer un peu l’allaitement même après la reprise du boulot sans tout chambouler dans la vie professionnelle, oui c’est possible! et pareil pour le matin, je me projette mieux maintenant et puis, le papa est là aussi.;) ne l’oublions pas! merci d’avoir dévoilé un peu de votre quotidien et de votre intimité pour donner les « outils » aux futurs mamans qui arrivent et qui découvrent l’inconnu un tantinet effrayant. merci encore. DES BISOUS 🙂

    • julycocoon says:

      C’est marrant moi je ne pensais pas du tout à ça pendant ma grossesse car je ne pensais pas allaiter aussi longtemps ! Donc en y réfléchissant à l’avance tu mets plus de chances de ton côté pour que ça roule vite !!! Et après pour son bébé tout est possible hihi !

  5. tilda says:

    vous êtes au top!! hihi oui, à vrai dire c’est ton expérience qui ma fait réfléchir.. quand tu annonçais que tu souhaitais continuer l’allaitement apres la reprise, au début je me disais mais « c’est trop compliqué, pourquoi elle s’embête »… « ça ne sera jamais possible ».. et surtout ça m’a reboosté de voir que si tu tiens à un truc, on essai jusqu’au bout! Ta motivation m’a boosté, ça m’a vraiment fait réfléchir. Bref, on se serre les coudes et quoi de mieux que d’écouter celles qui l’ont vécu ! merci encore, à très vite

  6. Banoffee says:

    Je te suis depuis plusieurs années maintenant, je ne commente pas toujours mais te lis avec attention. C’est un très beau retour que tu fais, avec humilité et honnêteté. Je suis impressionnée par ton organisation – même si tu avais parfois l’impression de boire la tasse. Vous avez l’air épanoui, tous les trois 🙂

    • julycocoon says:

      Je sais que tu es une fidèle lectrice et je t’en remercie ! Merci aussi pour ce commentaire ! Oh la oui, tu as bien résumé la situation ! Pour l’organisation, j’aime être organisée et j’en ai besoin pour m’épanouir dans ma vie de famille ! 🙂

  7. Matcot says:

    Quel bel article criant de vérité ! La vie à trois est un festival de sentiments qui s’entremêlent : bonheur de voir évoluer son bébé de jour en jour, envie de retrouver son couple, joie de passer nos 1eres vacances à trois, manque des restos en amoureux, crainte de laisser ce petit bébé loin de nous…

    • julycocoon says:

      Oui, ce soir encore je me faisais le constat de mon manque des soirées improvisées, libres et spontanées… Mais que j’allais être la plus heureuse de retrouver ma pipouce adorée !

  8. Aurore says:

    Merci pour ton article qui m’a beaucoup touchée!
    Je me suis tellement retrouvée dans ce quotidien millimétré… 😉

    Pour moi j’allaite toujours en tirant mon lait une fois au travail. Du coup le crèche complète une fois avec un biberon. Je suis vraiment contente d’avoir réussi un allaitement mixte ce qui m’a permis de souffler dans les moments difficiles ( mon bébé est un très petit dormeur)

    C’est vrai que chaque situation est différente mais on trouve toujours les ressources en nous pour y arriver.

    • julycocoon says:

      Ravie de te toucher 🙂 ton bébé à quel âge ? C’est vrai que c’est un bon compromis le mixte c’est ce qu’on fait maintenant la nounou donne un biberon de LA le matin car Zoey a souvent un creux et celui de LM le midi en guise de dessert ! Et dans une semaine on est en vacances pour un moment 🙂

  9. Emilie says:

    Hello. Je te suis aussi beaucoup sans auprès vraiment commenter. Ma fille aura 3 mois la semaine prochaine, et je suis en pleine dépression post partum. Alors pour ce qui est d’être chamboulée et essayer de se trouver de nouveaux repères, d’être nostalgique de sa vie d’avant, je comprends parfaitement ton ressenti. Je suis sous médicaments et suivie par une psy pour m’aider à traverser tout ça.
    Je reprends le travail début septembre et je crois que même si la reprise sera difficile, ça m’aidera à organiser mes journées. En tout cas, à la lecture de tes articles, tu as l’air de très bien t’en sortir 🙂

    • julycocoon says:

      Je m’en sors oui mais avec beaucoup de temps 😉 Ca le fera pour toi aussi, c’est très bien d’être accompagnée quand ça ne va pas ! N’hésite pas à écrire par ici si ça te fais du bien ou pour échanger sur un sujet 🙂

  10. Nanakie says:

    Un article très intéressant, ce retour du presque-1-an est chouette, instructif, émouvant. Je n’ai pas d’enfant, j’en ai envie mais pas tout de suite (je tiens beaucoup à mes grasses mat’ pour l’instant!) mais j’appréhende déjà pleins d’étapes!! je continuerai à te lire, c’est sûr 😉
    bel été à vous 3

    • julycocoon says:

      Ah ah j’espère que je n’ai pas foutu tes projets en l’air ! Mais j’ai longtemps dit comme toi, puis l’envie très forte est venue 🙂 bel été à toi aussi !!

Laisser un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.