Mr Steinlein et ses chats

Aujourd’hui je vais vous parler de Théophile Alexandre Steinlein le dessinateur de mon cher ami Le Chat Noir ! Et c’est Mimi qui a enfilé son plus joli caleçon (ça fait au moins un an que j’ai pris cette photo, on était encore à Bordeaux) qui va vous le présenter !

1257111397_249.jpg

Théophile-Alexandre Steinlen, est né à Lausanne en 1859 (peut-être un parent de notre Koyangi?) et est mort à Paris en 1923. Peintre, dessinateur et lithographe suisse naturalisé français en 1901, il vint à Paris en 1881, se consacrant d’abord, pour vivre, au dessin industriel.

Stein3.jpg

Logeant dès 1883 sur la butte Montmartre, il y fit rapidement connaissance avec tout le petit monde artistique qui y gravitait. Il fréquenta à partir de 1884, le cabaret tenu par Rodolphe Salis, le Chat noir, devenant notamment l’ami d’Henri de Toulouse-Lautrec.

Stein9.jpg
Adversaire de l’injustice, compatissant envers les déshérités, qui alors ne manquaient pas à Montmartre, il décrivit des scènes de la rue, des usines, de la mine, mettant en scène les malheureux de toute espèce, mendiants, ouvriers dans la misère, gamins dépenaillés et prostituées. Mais ces personnages semblent plus souvent écrasés par leur triste condition que révoltés.

Stein4.jpg

Par ailleurs, et c’est ce qui m’intéresse le plus, il fut aussi le spécialiste des chats qu’il décrivit sans se lasser, dans toute leur fantaisie, joueurs, endormis ou en colère.
Stein8.jpg

Les dessins et pastel furent son moyen d’expression préféré, comme ceux qui reflètent la vie quotidienne de la rue et ses petits métiers. Le réalisme de ses dessins semble avoir inspiré certaines œuvres ultérieures. Il faut y ajouter ses gravures, reprenant les mêmes thèmes que ses dessins, mais en multipliant l’impact, comme ceux par lesquelles il illustra en 1914-18, les malheurs de la Belgique et de la Serbie. Mais ce sont surtout ses affiches qui, comme celle de la tournée du Chat noir, sont à l’origine de sa popularité.
Stein10.jpg
Il collabora au journal le Chat noir, comme illustrateur, par des dessins sans indulgence, par lesquels il décrivit la misère et les injustices, mais aussi des nus d’une extrême sensualité.
Stein1.jpg

J’espère que vous en avez appris un peu plus sur ce fameux personnage! Connaissiez-vous son répertoire et ces belles oeuvres avec les chats que j’ai utilisées pour illustrer mon article?

Stein2.jpg

Rendez-vous sur Hellocoton !

13 comments

  1. Elizabeth says:

    Je ne connaissais pas du tout l’artiste, uniquement son affiche ultra connue, c’était donc très intéressant !

    Et c’était agréable un article écrit au passé simple !

  2. Asuka says:

    Très intéressant ton article. Tout comme les autre je ne connaissais pas l’artiste. Je suis ravie d’en connaitre d’avantage sur lui 🙂
    Quant à ton chat, je craque il est trop choups ^.^

  3. July says:

    @ Cécile: Oui il a la classe en toute circonstance 😉

    @ Sarah-Lou: je suis ravie que ça t’ait plu! J’adore ses œuvres et c’était un plaisir pour moi de vous les faire partager!

    @ Elizabeth: oui ça change! J’aime vous faire découvrir des artistes, je suis contente que ça vous ait plu!

    @ Poleen: Oui c’est bizarre il n’est pas très connu finalement alors que tout le monde a déjà vu le fameux Chat Noir!

    @ Asuka: Oh merci!!!! Oui vous l’avez toutes découvert grâce à cet article apparemment et c’était le but! Mission remplie!

  4. Koyangi says:

    Mimi le chat est à croquer !!! Et il porte du DIM, en plus, wow ! Kimchi en ferait bien son Toy-Minou, tu sais ? ;o)

    Merci pour cet article sur Steinlen, je ne savais même pas qu’il était Suisse et de Lausanne, en plus ! Un jour, il faudra que j’aille sur la piste de toutes les célébrités qui ont vécu dans cette ville, dont Coco Chanel qui y est même enterrée. Bonne idée d’article, il faut que je note ça quelque part.

  5. Fifi says:

    Comme tout le monde, je connais l’affiche la plus célèbre qu’il a réalisé, mais ça s’arrête là. Donc ton article était très intéressant car j’y ai découvert pleins de petites choses.
    Pendant mon escapade toulousaine, cet été, j’ai acheté des affiches dans cet esprit là (faudra d’ailleurs que je vous les montre), mais je viens de vérifier, j’en ai aucune de M. Steinlein. En même temps, Montmartre n’est pas très loin de chez moi, à l’occasion, je pourrais aller chercher de nouvelles affiches, il y en a des centaines dans le quartier. 🙂

    Biz’

  6. July says:

    @ Koyangi: Oh oui je pense qu’il serait d’accord de chatter avec Kimchi! Toi qui me disais qu’il n’y avait pas de « star » en Suisse et bien je t’ai démontré le contraire!! Ton idée d’article est génial! Je l’attends alors 😉 bisous!!

    @ Fifi: Je suis curieuse de voir les jolies affiches que tu as achetées cet été! C’est sûr qu’à Montmartre tu trouveras ton bonheur! C’est là que j’avais acheté mon parapluie le Chat Noir! Bisous!

  7. Maud S. says:

    Bonjour !

    Sympa d’entendre un peu parler de la famille (ma mère est une Steinlen, apparentée à Théophile) !…
    à ne pas confondre avec « Steinlein » (parfois une erreur d’enregistrement administratif)…
    Il avait beaucoup de talent, c’est vrai.
    Au plaisir de vous lire à l’occasion !
    Bizz

Laisser un commentaire