Mes petits trucs pour faciliter la séparation les matins d’école

Après mon article sur la rentrée pas si simple et mes posts réguliers dans mes stories Instagram, je voulais partager quelques trucs qui nous sont utiles ou dont on a entendu parler et qui sont toujours sympas à partager pour les matins chagrins, les matins « je ne veux pas aller à l’école », ou les matins avec des larmes… J’imagine que certains d’entre eux peuvent être piochés dans d’autres cas : nounou, crèche, week-end chez les grands-parents…

Le cœur au creux du poignet

Le must, je commence par l’évidence, celui que Zoey me demande tous les matins ! Impossible de quitter la classe sans lui avoir dessiné un cœur au creux du poignet ❤ C’est un tip’s de Marjoliemaman, la copine maman dont tu bois les paroles. Et les livres ! Elle a toujours de chouettes idées qu’elle partage dans la bienveillance et la générosité, inspiration quotidienne, bonjour ! Bref tu prends un stylo dans ton sac, tu dessines un cœur, plus ou moins gros selon les jours, avec les couleurs de l’arc-en-ciel pour varier les plaisirs, et tu le remplis de bisous pour la journée ! Puis, tu glisses à ton petit cœur à toi que c’est un secret, entre lui et toi, le sourire jusqu’aux oreilles est garanti ! La préférence de Zoey un gros cœur rose. Il y a aussi la fonction inversé que j’aime bien et parfois Zoey nous en dessine un. Ça part en peu en vrille et ne ressemble à rien. Mais elle annonce fièrement que c’est un bateau ou une patate. Et ça prend tout son sens. En plissant les yeux et tournant la tête !

Le Doudou / la tétine

Souvent, on a des règles, « doudou reste dans le lit », et puis quand on les laisse désemparés, en larmes, son mini, sur un banc… On a le droit de revenir dessus ! Savoir être souple quand c’est nécessaire… Zoey n’a plus de tétine depuis 6 mois. Mais grosse régression en voyant les copains qui en avait, elle tétait tous les bouts de caoutchoucs qui pouvaient s’en rapprocher, voir les tétines des copains !!! Oups… Alors, même si ça m’a traversé l’esprit, pas de retour à la tétine mais « doudou de l’école » sort du sac avant d’entrer en classe et elle a le droit de le garder au début. Doudou lapin, doudou câlin. J’ai senti son besoin d’avoir un élément familier et je sais qu’ensuite elle le posera pour les activités. Un peu régressif mais non culpabilisant. Après tout à 3 ans, on est encore un peu un bébé (pour sa maman), surtout noyé dans la jungle de l’école !

La photo des parents

Je ne l’ai pas fait mais on m’a suggéré de laisser une photo de la famille plastifiée dans le sac de son enfant. En cas de petit chagrin, il peut aller la chercher pour un petit câlin ! Ça ou un autre objet familier, mais pour le coup j’ai peur que le reste reste à l’école, soit perdu, oublié, cassé… Une photo ne coûte rien et on peut la remplacer au besoin !

Partager une activité

En début d’année, Zoey adorait qu’on reste faire un puzzle, un jeu de construction ou autre chose avec elle. En ce moment, elle a juste envie de s’assoir sur le petit banc avec doudou et qu’on fasse son petit cœur au poignet expliqué ci-dessus. Mais ce petit moment de transition fait du bien. Quand on a le temps et que c’est adapté, ce petit moment partagé fait du bien au cœur ! Les parents à l’école c’est quand même une sacré aventure !! De mon côté, je me suis inscrite sur des créneaux de lecture à des petits groupes de la classe de Zoey le lundi matin. Ça allège le temps de 20 minutes la classe de 29. Et le sourire de fierté de ma fille quand la maîtresse ouvre la porte et qu’elle me voit, vaut tout l’or du monde. Merci la vie pour ce cadeau ! Ça l’a énormément rassurée sur sa propre place à l’école. Maman vient aussi à l’école et on peut en parler !

Bien expliquer la journée et quand on revient le chercher

Un dernier point qui paraît tout bête mais qu’il est important de se rappeler : à cet âge là, la notion du temps est encore floue et les enfants ont besoin de repères. Redonner le programme de la journée en détail « tu vas à l’école, puis à la cantine et tu fais la sieste, ensuite tu vas à la petite garderie et je viens te chercher dans la cour avec le goûter » rassure beaucoup Zoey ! Depuis quelques jours, je lui dis aussi s’il y a du fromage le midi à la cantine (car elle n’aime pas ça) et je repère ce qu’elle mange, quel parcours elle fait ou quelle activité je vois dans sa classe le matin pour l’aider à mieux m’en parler le soir. Sinon, soit on a droit à rien soit on a un mini résumé centré sur 5 minutes de la journée et c’est super frustrant ! J’ai aussi trouvé en vide-grenier le tableau magnétique que je voulais pour noter les activités et compter les dodos avant quelque chose et depuis le week-end dernier, Zoey s’en sert tous les matins ou tous les soirs !

Pour d’autres astuces, je compte sur vos partages dans les commentaires !

Rendez-vous sur Hellocoton !

8 comments

    • julycocoon says:

      Oui c’est simple, rapide et les enfants comprennent tout de suite ! <3 Zoey a pleuré ce matin car je n’avais pas de crayon, j’en ai vite cherché un pour ne pas la laisser comme ça ! Un cœur = plus de larmes !

    • julycocoon says:

      Quel génie 😉 j’ai adoré ton post de ce matin,ce sera une de mes prochaines mises en place à la maison, à un niveau de 3 ans !!! Bisous Marjo <3

  1. Deborah says:

    29 en classe… c’est pareil en belgique mais je pense que les enfants pleureraient moins si les classes étaient « à taille humaine ». Comment se faire entendre avec autant d’enfants autour de soi? Je trouve que c’est vraiment la jungle… et ça me désespére. Chouettes conseils en tout cas ✌️

    • julycocoon says:

      Oui c’est énorme, s’il y a 2 enfants à s’occuper, les autres sont livrés à eux mêmes… mais j’imagine qu’ils survivent puisqu’ils sont encore là le soir ! Mouhahaha ! Merci 😊

Laisser un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.