Mes nouveaux grands-parents

En 2015, j’ai perdu mes grands-parents. Pas tous. Non. Juste celui qui représente l’image centrale de mes patriarches. Puisque désormais, sans mon papy, ma mamie n’est plus vraiment là non plus…
Alors, quand mon grand-père est parti, j’ai jalousé Mr l’Amoureux qui avait tous ses grands-parents.
Les premières fois que je les revoyais j’avais un pincement au cœur de présenter Zoey à ses arrières grands-pères, alors qu’il en manquait un, à peu de chose près.
Mais ce n’est ni là faute de Mr l’amoureux, ni celle de ses grands-parents. Et surtout Zoey a déjà de la chance d’avoir des arrières grands-parents.babyzoey2-1_grossesse_nantes


Et lors d’un des derniers week-end, alors que nous les avons revus, j’ai su que je n’avais pas tout perdu.
En m’épousant sur les terres de sa famille, Mr l’Amoureux a fait de moi la « ptite feuille » (petite-fille en patois) de ses grands-parents. Ils m’ont accueillie comme si j’étais des leurs. Ils sont toujours ravis de nous voir et on passe toujours de chouettes moments. Certes, je n’ai pas, avec eux, de souvenirs d’enfant mais j’en construits d’autres maintenant !

L’avant-veille de notre mariage, notre carrosse de noces était chez eux et nous avons passé du temps, avec nos amis, à mettre quelques nœuds. Avant de repartir, le papy de Mr l’Amoureux nous a invités à prendre un verre à la cave ! Concept nouveau pour nos amis toulousains qui ne connaissaient pas encore les caves vendéennes. Celle de son papy est encore plus étonnante puisqu’on y a les pieds dans le sable ! On a passé un super moment, inoubliable. Un mélange des générations et des cultures et tellement de rires…
Je me rappelle aussi de cette journée où nous étions passé par surprise. Le papy de Mr l’Amoureux était dans le fond de son jardin en train d’appeler un cheval qu’il avait en gardiennage. Une bête superbe. Qu’on aurait rêvé de chevaucher mais qui n’était pas débourrée… On a passé un super après-midi avec ce cheval et les anecdotes de son super papy…
La grand-mère de Mr l’Amoureux, elle, est toujours pleine de générosité. Elle ne nous accueille jamais sans gourmandises. Même quand c’est par surprise, il y a toujours un goûter à déguster !
Je me souviens qu’après notre mariage, nous sommes passés leur faire un dernier bisou. J’étais tellement nostalgique. Mais eux nous attendaient avec un superbe cadeau de noces. Les larmes m’en ont coulé car ils voulaient contribuer au merveilleux voyage de noces des « américains » !
Maintenant, à chaque passage avec Zoey, on a le droit à des petites étrennes pour son petit compte. Tout comme mon grand-père aurait fait !
Et j’aime tellement penser que ces grands-parents là auraient tellement eu à partager avec les miens. Le potager, la cuisine, les grandes tablées… Des grands-parents généreux, doux, accueillants, qui donnent tout ce qu’ils ont et tout ce qu’ils sont, à leurs enfants, petits-enfants et arrières petits-enfants. Issus de milieux simples mais où la simplicité est devenue la plus belle des qualités. De la sincérité, de la joie et de la bienveillance nous entourent à chaque fois que l’on passe leur porte.

Ces petites attentions, pleines d’amour, ces photos de nous chez eux, leur sourire quand on passe leur faire un coucou surprise, leurs « ma ptite feuille » distribué généreusement, ont contribué à leur laisser une grande place dans mon cœur. A faire d’eux, mes nouveaux grands-parents !

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 comments

  1. girlinduplex says:

    Une petite larme pour mes mamies partient un peu trop tôt pour rencontrer notre petit William. Mais pour ses 80 ans je lui avais fait le cadeau de l annonce de ma grossesse.

Laisser un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.