Ma découverte de l’allaitement…

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler d’une aventure qui est aussi intense que la grossesse et l’accouchement mais que l’on découvre après quand on le souhaite, c’est l’allaitement !

Je suis partie de loin ! Pas forcément alaise dans mon corps, très pudique, je ne me voyais pas allaiter… Le temps est passé. J’ai souhaité très fort un bébé. Mon corps a réagi tout de suite, je sentais qu’il se préparait. Avant même de savoir que j’étais enceinte (malgré des tests négatifs car faits trop tôt) je sentais que mon corps changeait, lui aussi.
J’ai enfin appris que j’étais enceinte et je crois que c’est à ce moment là que j’ai pris ma décision. Je sentais que mon corps avait envie ! Je me suis donc dit, d’un commun accord avec le papa et après en avoir beaucoup discuté « j’essayerai », tout cela sans me mettre la pression. Un peu comme le « je ne sais pas si je prendrai la péridurale, je verrai le jour j. » que je répétais quand le corps médical me demandait. Je me disais vraiment « Mais comment savoir avant de toute façon ? Il faut vivre les choses pour se décider ! ».

11059371_948715361834146_5328797469862001628_n

Je suis donc allée à quelques rendez-vous sur l’allaitement : un avec l’haptonome, un en cours de préparation avec ma sage-femme (d’autres sujets étaient évoqués sur ces temps), un sur l’alimentation du nouveau-né, qui abordait l’allaitement sous d’autres angles (nutritifs, par exemple) et un dernier à la clinique où j’ai accouché avec les auxiliaires autour d’un jeu de questions-réponses avec d’autres mamans. J’avais aussi un peu lu quelques paragraphes dans les magazines ou livres sur l’alimentation des bébés. C’est à peu près tout ce que j’ai fait avant. Mais j’étais assez sereine sur le fait que cela marche, et que si ce n’était pas le cas, je n’en ferais pas un drame. Pas de pression, c’était vraiment notre leitmotiv avec Mr l’Amoureux et Baby Cocoon !

Lorsque Zoey est née, je voulais essayer la tétée d’accueil ! Mon petit chat a léché mais n’a jamais tété. Je n’étais pas déçue car j’avais essayé ! Je me rends compte après coup que j’aurais pu le vivre comme un échec, mais pas du tout… J’étais juste un peu inquiète qu’elle ne mange pas et j’ai demandé plusieurs fois aux sages-femmes et auxiliaires ce qu’il fallait faire et elle m’ont rassurée en me disant d’attendre qu’elle réclame durant la nuit ou le lendemain matin. Elle s’est endormie paisiblement et a dormi toute la nuit (contrairement à moi, complètement abasourdie, endolorie et avide de la contempler). Au petit matin j’étais toujours un peu inquiète qu’elle ne réclame pas à manger mais Claire, la douce infirmière de l’histoire précédente, m’a aidée. On avait encore affaire à un petit chat un peu farceur qui se contentait de léchouiller ce que je lui proposais. On a stimulé notre petit bébé mais Claire m’a dit « c’est une petite coquine que vous avez là, on va essayer de l’aider ! ». Il faut savoir que, bien que née à terme, ma puce était un petit bébé qui manquait peut-être un peu de force pour se nourrir. On a donc utilisé un bout de silicone qui a lancé mon allaitement ! Je remercie cette invention qui a super bien fonctionné et qui a aidé Zoey ! Aucune personne du corps médicale, toutes professions confondues, n’a remis en cause ce silicone sans lequel l’allaitement ne fonctionnait pas. De mon côté je n’ai jamais cessé de faire confiance à Zoey, je savais qu’elle finirait par s’en passer et après quelques essais, au bout de 2 semaines et demi on a réussi sans ! Ce qui facilitait les déplacements. Il m’était arrivé une fois de partir en l’oubliant, vive la panique et en route pour la pharmacie la plus proche !

La veille de mon départ de la maternité, l’allaitement se passait assez bien mais j’avais l’impression d’avoir tout fait au feeling, de ne pas avoir demandé ni reçu d’aide et de repartir un peu comme j’étais venue, avec le même bagage mais un bébé en plus ! J’envoyais des textos à ma super copine toulousaine qui me rassurait, me donnait de super conseils et me disait : appelle les auxiliaires à chaque fois que tu mets Zoey au sein pour avoir des conseils ! Sauf que quand j’appelais, elles n’étaient pas toujours dispos ou passaient et me disait « ah ben ça roule, continuez comme ça ! ». Mais moi, comme à ma grande habitude, j’avais besoin d‘être ra-ssu-rée ! Je ne sais plus trop ce qui s’est passé, si j’ai été prise d’une bouffée d’angoisse ou quoi, mais quand l’auxiliaire de nuit est passée me voir j’ai un peu déballé mon sac en lui disant que je me sentais un peu seule sur le sujet. Elle a été adorable et m’a dit de l’appeler dès la prochaine tétée et toutes celles de la nuit qui suivrait si je le souhaitais. Je l’ai fait et j’ai beaucoup appris cette nuit-là. On a revu les positions, les petits conseils. J’ai été reboostée, gonflée d’énergie et d’assurance pour le retour à la maison. On a papoté des heures en pleine nuit de l’allaitement mais plus largement ! Zoey et Mr l’Amoureux dormaient et moi je me nourrissais non pas de sommeil mais de positivisme, de confiance et d’envie de continuer ! Une nuit magique que je dois à Apolline ! Je ne pourrais donc que vous conseiller de faire comme moi (même tardivement) et de demander de l’aide, des avis, de parler… mais il faut trouver la / les bonnes personnes !

11954751_942965479075801_3363853254537595988_n

Je ne pensais pas dire ça mais j’aime allaiter ! Je me disais que c’était mieux pour mon enfant mais on m’avait caché plein de points positifs de l’allaitement que j’ai découverts au fur et à mesure ! Et si je vous en parlais ? J’ai envie de vous raconter tout ce que ça a changé et déclenché en moi, j’ai envie de partager, de dire ce que je pense, sans juger, sans prétendre que je détiens la vérité, mais juste de partager mes pensées et mon expérience pour que cela puisse peut-être servir à certaines d’entre vous !

Rendez-vous demain !

Rendez-vous sur Hellocoton !

38 comments

  1. Emily says:

    Coucou !
    J’aime tellement lire tes articles maternité, en plus je suis contente car nos petits bouts sont presque nés en même temps et ça me permet de suivre une certaine  »évolution » 🙂 (mais il est vrai que je ne commente pas à chaque fois, erreur de ma part). Combien de temps dort ton amour la journée ?
    Pour ma part, depuis toujours, je souhaite allaiter malgré la pudeur. Malheureusement, suite à des soucis de santé, je n’ai pu allaiter Léopold que quelques jours, autant te dire que je l’ai très mal vécu, j’en ai même énormément pleuré. J’aimais tellement l’avoir contre moi (même si ça me faisait extrêmement mal, encore plus que les contractions).
    Tendresses à toi et à ta famille ♥

    • julycocoon says:

      Merci Emily 🙂 je comprends on n’a pas toujours le temps de commenter mais celui ci me fait particulièrement plaisir !!! J’ai d’autres articles comme ça en cours d’écriture donc ça devrait te plaire !! Avec moi la puce ne fait pas de grosses siestes (30 à 60 min 2 à 3 fois par jour) mais chez la nounou elle fait dès siestes de 2h30 à 3h je n’en reviens pas… J’espère que tu t’es remise de cette triste expérience… C’est déjà ça de gagné de l’avoir fait quelques jours !!!! Bisous à ta petite famille aussi !

  2. dey says:

    C’était aussi une découverte pour moi avec bébé 2, j’étais aussi partie sur « j’essaye et on verra si ça marche » et bébé a tout de suite compris! J’ai adoré!! Mes SF à la mat étaient top pour les conseils, j’ai été super bien entourée.

      • oror404_GirlsnNantes says:

        en fait bébé était tellement petite à la naissance que téter lui demandait trop d’efforts. Elle a perdu du poids direct donc j’ai du tirer le lait pour lui donner des biberons (moins fatigants pour elle). Et plus sécurisant : on voyait le volume bu.
        Et ces derniers temps j’avais plus de lait (fatigue ? génétique ? douleur du tire lait ?) donc elle est passée au lait artificiel.
        Mais je ne suis pas triste, on a eu tellement peur au début que là, l’important, c’est qu’elle mange 🙂 (et c’est un vrai glouton maintenant ! ^^)

  3. Le Rire des Anges says:

    J’ai aimé lire ton billet! Tu as raison il faut demander de l’aide et le gérer au fée long c’est parfait!
    Mais comme tu le dis le personnel compétent doit être là pour nous rassurer même si tout va bien!

    Je reviendrais chez toi! N’hésite pas, j’ai écrit quelques billets concernant l’allaitement!

    Definivement j’ADORE allaiter!

  4. Maman Chocolat says:

    Merci beaucoup pour cet article dont j’ai hâte de lire la suite ! Je suis un peu comme toi, je ne m’étais jamais vraiment posé la question, je suis assez pudique, … et puis, au fil de cette grossesse, l’envie est venue, de plus en plus présente.

    J’ai discuté avec de nombreuses sage-femmes sur le sujet, j’ai essayé d’en apprendre le plus possible pour que le jour de la naissance, je sois le plus zen possible. En fait, ce qui me faisait surtout peur, ce sont les commentaires des autres ! A chaque fois que j’aborde ce thème avec une maman (ou plutôt que ELLE aborde ce thème, parce que tout le monde a son avis sur le sujet), je me retrouve face à un négativisme ambiant. Alors que du côté des sage-femmes, par contre, ce n’est qu’amour et bienveillance.

    J’espère que je saurai rester aussi zen que toi le jour de la naissance et que tout se passera bien 🙂
    Et comment se passe ton allaitement maintenant que tu as repris le travail ? Tu tires ton lait au boulot ou tu es passée à un allaitement mixte ? Je suis curieuse ^^

    • julycocoon says:

      Tu es confrontée à un négativisme sur l’allaitement de la part de Mamans ? Ça m’étonne moi j’ai plutôt un entourage positif (lis les autres commentaires qui sont aussi dans ce ton !). Et je suis en allaitement exclusif, je tire mon lait au travail ! Je n’aurais JAMAIS imaginé ça avant d’avoir Zoey !!! Comme quoi ! Je ne sais pas combien de temps ça va durer. Il y a des hauts et des bas mais j’y tiens beaucoup ! Suite à l’article de demain si vous avez encore des questions je pourrai creuser dans un 3eme article !!! 🙂 bienvenue à ta curiosité alors !

      • Maman Chocolat says:

        C’est super que tu arrives à tirer ton lait au travail ! 🙂

        Oui, beaucoup de négativisme de la part de mamans qui n’ont, à mon avis, pas été bien entourée. Quand je compare ce que leur ont dit leurs sage-femmes et ce que l’on me dit à l’hôpital, ce n’est pas du tout pareil ! C’est des « on dit », comme tu en parles dans ton nouvel article. On leur a dit qu’elles n’avaient pas assez de lait, on leur a dit de réveiller leur bébé pour le mettre au sein pour être sûre qu’il boive bien, …

        Et dans mon entourage direct, personne n’a allaité, à part ma maman avec moi pendant un mois. Mais impossible de parler avec elle, je me heurte à un mur. Si je lui parle des fameuses 8 à 12 tétées par 24h au début, elle me répond « mais enfin tu ne peux pas passer ta vie avec ton bébé au sein » …

        heureusement que le net est là pour le réconfort 🙂

        • julycocoon says:

          J’espère que je vais réussir à continuer car ça demande une organisation mais je suis très heureuse de le faire ! Tu sais les premières têtées sont fréquentes mais aussi super courtes en général donc on ne passe pas sa vie avec un bébé au sein, de mon avis !! Et des fois tu seras tellement heureuse d’avoir une excuse pour te retrouver dans ta bulle avec ton bébé que ça vaut le coup 🙂 n’hésite pas si tu as des questions !!!

  5. girlinduplex says:

    Grande expérience que l allaitement ma mère a pratiqué avec nous quatre et ça me paraissait naturel même si je suis hyperbchatouilleuse d un coté. Quel moment merveilleux, ça me détend et je peux le contempler encore que des soucis d engorgement m ont fait souffrir les conseils avisés d une amie sage femme m ont permis de vite remédier a cela. On a pris un tire-lait et son premier biberon dans les bras de papa m a fait plaisir pour lui mais moi je me sentais dépossédé de mon rôle. Enfin la transition vers le lait en poudre va commencer mais j espère garder les tétées du matin et du soir. D ailleurs William vous salue du haut de ses 2 mois aujourd’hui. Ca va trop vite j ai l impression ne n avoir passer ces deux mois qu’à l admirer.

    • julycocoon says:

      Hyperchatouilleuse d’un côté ? hihi tu me fais rire ! C’est une bonne idée de garder les tétées du matin et soir ! J’ai des connaissances qui font ça et ça marche, le corps s’adapte ! Après la diversification j’aimerais bien y arriver 🙂 coucou William !!! Oh oui ça m’a fait le même effet que toi… Où est passé le temps ???

  6. Gwen C. says:

    Je suis toujours bien tombée pour l’allaitement. Première mise au sein dans la salle d’accouchement, qui s’est bien passée à chaque fois. J’ai demandé de l’aide dès que j’en ressentais le besoin et on est toujours venu répondre à mes questions. Ca m’a bien aidé.

    Ce que j’ai découvert pour Petit Dernier et qui m’a bien aidé aussi, c’est l’allaitement de nuit au lit. Il dormait dans notre chambre, son lit juste à côté de moi et du coup, j’avais juste à l’attraper et l’allonger près de moi et hop, je somnolais pendant qu’il tétait. Pas de changement de couche après les tétées de nuit (sauf si caca), comme ça bébé ne se réveille pas trop non plus. Tout le monde est plus serein. Un bébé qui fait ses nuit a la même couche du début à la fin, donc on m’avait conseillé de faire ça.

    C’est magique car du coup je ne me réveillais pas complètement et je n’ai pas ressenti de grande fatigue pour lui les premiers mois. J’étais donc pleinement disponible pour lui en journée et on a vraiment bien profité des moments passés à deux, plein de complicité. Je l’ai allaité 7 mois. C’était vraiment chouette !

    • julycocoon says:

      C’est génial et les premières semaines où Zoey se réveillait je faisais exactement comme toi !! 🙂 pas plus compliqué que faire un biberon pour le coup 😉

  7. Perrine says:

    Je prévoyais toujours du lait au cas où mais c’est lui qui n’en voulait plus. La découverte de la compote, purée, la viande, le poisson et surtout le pain, on fait qu’il a vite préférer se goinfrer à table et prendre de l’eau au biberon plutôt que du lait. Du coup je mettais le lait au congélateur plutôt que de le jeter.

  8. Perrine says:

    J’ai commencé à 6 mois aussi. J’avais tellement hâte de préparer des petites compotes et purées, le mien a fait le coquin au début, mais c’est encore une étape trop excitante dans notre vie de maman!

Laisser un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.