Les Noëls de mon enfance

Je me rappelle des Noëls de mon enfance. De l’excitation sur la route avec mes deux petits-frères pour aller chez mes grands-parents. Nous ne le savions pas mais le coffre était rempli de jouets bien emballés et surmontés de couvertures pour éviter la découverte de la supercherie. Nous traversions des villages illuminés. Certains Noëls étaient froids, d’autres pluvieux ou parfois doux. Mon grand-père avait cette expression qui se vérifie toujours « Noël au balcon Pâques au Tyson ».

Arrivés chez mes grands-parents nous avions deux solutions. Nous courrions vers la porte d’entrée. Il fallait d’abord gravir l’escalier extérieur et sonner à la clochette avant que ma grand-mère vienne nous ouvrir en tablier et avec son sourire légendaire. Ou alors nous faisions le tour de la maison en douce, entrions par l’arrière-cuisine au rez-de-chaussée. Il y faisait chaud. Les « patates » du jardin étaient en train de cuire pour notre traditionnelle raclette de la veille de Noël. La pièce était embuée et humide. On se ruait dans l’escalier qui menait à côté de la cuisine. On entrait, on courait, on riait. C’était Noël ! Dans la cuisine le feu crépitait. Mes grands-parents nous attendaient. C’était le plus beau jour de l’année pour les petits comme pour les grands. Les premières années Tommy, le chien, m’attendait aussi pour une petit léchouille bien sentie !

premiernoel-1

Mon premier Noël… back to the 80’s !

Les grands parlaient, souvent mes oncles et tantes arrivaient. Ils n’avaient pas encore d’enfants ou mes cousins étaient encore petits. Ensuite, avec mes frères, nous nous installions devant la télé sur le canapé moelleux. Nous regardions souvent un dessin animé sur une K7 préparée par mamie qui épluchait toujours le programme de Canal+ en quête des meilleures histoires qu’elle nous enregistrait à l’avance. Nous lancions le vidéo-cassette pour regarder « Bernard et Bianca » ou « Gatsby ». Sinon nous mettions  » France 3  » pour rire devant les Looney Tunes. Si je vois aujourd’hui encore un de ces films ou programme TV, je repense à ces Noëls magiques…

Quand nous avions le temps avant le dîner, je faisais un tour dans l’ancienne chambre de papa. J’avais le droit de fouiller dans les trésors que renfermaient les portes en bois des placards ou du vieux bureau. On trouvait de tout ! Les bd de Lucky Luck et Tintin, les livres de Sylvain et Sylvette ou Picsou. Des vieux jeux de société qui nous occupaient des heures. Des carnets griffonnés où mon père et ses frères collaient les morceaux d’histoires du programme TV papier pour reconstituer peu à peu une bd complète. Des figurines avec lesquelles ils avaient joué des heures. On sautait sur le lit que mamie avait préparé, recouvert de vieilles couvertures toute fines et râpées. Avant l’heure du dîner j’écoutais aussi des vinyles dans le salon. « A la pêche aux moules », « Ouvrez la cage aux oiseaux » ou « Les rois mages ». Des aires que je n’oublierai jamais.

A l’heure du dîner nous nous retrouvions dans la cuisine, près du feu, pour manger une raclette. C’était la tradition. Pas de veille de Noël sans raclette ! Fromages, jambons, patates, cornichons et salade et nous nous régalions ! La raclette d’hiver a cette étrange saveur de Noël pour moi, et vous comprenez pourquoi ! Nous finissions le dessert avec des fruits aux sirops mis en conserve l’été précédent. Et bien sûr une tonne de crottes en chocolat et roses des sable.
Vers 21h… C’était l’heure !!!! L’excitation montait d’un coup ! Papy annonçait que le Père Noël allait arriver ! Mamie rigolait et mon oncle nous emmenait dans la chambre et nous disait de ne pas bouger !! On riait à gorges déployées, on sautait sur le lit à ressorts et surtout on écoutait à la porte de la chambre ! Le Père-Noël sonnait toujours à la porte d’entrée et mon oncle lui ouvrait ! Chez nous il ne passait pas par la cheminée, qui crépitait, au risque de se brûler les fesses !

Quand on nous disait que le Père Noël était passé nous courions dans la salle à manger découvrir au pied du sapin : une montagne de cadeaux ! Papa filmait, maman papotait avec mamie, Papy contemplait ! On se jetait sur les paquets et on découvrait nos rêves qui se réalisaient : poupées, games boy, jeux de société, Zandar le devin, les plus beaux livres, vélo, chaîne-hifi, premier portable… J’ai eu dans cette salle à manger mes plus beaux cadeaux d’enfant !

Après toute cette excitation la pièce était sans dessus-dessous. Les parents rangeaient les papiers brillants et chiffonnés qui traînaient pendant que nous faisions chacun un tas avec ce que nous avions reçu ! Je ne me rappelle pas avoir été déçue une seule fois à Noël…

En deuxième partie de soirée c’était l’heure des jeux de société ! Plus nous étions grands plus longtemps nous pouvions rester à veiller ! Jeux de cartes ou jeux de plateau, toutes les générations se retrouvaient autour d’un café ou d’une tisane avec à proximité… les fameuses crottes au chocolat ! Nous allions enfin nous coucher, toujours un peu tard. Pour rêver à nos jouets et au lendemain heureux qui nous attendait…

Ces souvenirs sont les plus précieux de mon enfance, ils sont plein de ceux que j’aime, de ceux qui me manquent, de ceux qui m’ont quittée, cette année… J’aimerais tellement que Zoey connaisse ces Noëls. Mais ce sont d’autres histoires, d’autres souvenirs, d’autres cadeaux qui vont colorer ses prochaines années… J’espère qu’ils seront aussi pétillants, gourmands et étonnants que les miens. J’espère qu’elle sera aussi chérie que je l’ai été. J’espère que cette petite fille qui grandit désormais à mes côtés aura les yeux qui scintillent dès cette année et pour les dizaines et dizaines à venir !

12279181_979346458771036_2961774449236668086_n

Rendez-vous sur Hellocoton !

29 comments

  1. Sarah says:

    Je crois que l’on rêve tous que nos enfants aiment Noel autant que nous! Mes Noel étaient très différents des tiens puisque je n’ai que très peu de famille. Et c’est également pour cette raison que je voudrais que ma baby girl mesure l’importance de cette valeur!!!

    • julycocoon says:

      C’est chouette ! Si on leur inculque ces valeurs et qu’on les couvre d’amour (et un peu de cadeaux) je doute qu’elles n’en gardent pas de bons souvenirs !!

  2. Lemon June says:

    <3 <3 <3
    Tellement beau ! J'en ai les larmes aux yeux en repensant à mes Noel à moi de petite fille. Que c'était bien… j'espère aussi permettre à Sacha d'avoir de si jolis souvenirs pour plus tard. Gros bisous et bon premier Noel à 3 !

  3. Hélène says:

    Quel beau récit! Merci de nous avoir fait partager tout ça .
    Noël est une période magique qui je l’espère plaira autant à Jules qu’à moi.
    Mes Noëls sont très différents des tiens mes parents étant boulanger-pâtissier. Noël pour moi signifie bûches et travail en famille. Déjà toute petite j’aidais mes parents à décorer les bûches et même si j’ai vu mes parents épuisés, ils ont toujours tout fait pour que tous nos Noëls soient magiques. Pour la deuxième année je n’irai pas les aider et cela me fait tout bizarre mais ce Noël ne peut être que fantastique . 😉

    • julycocoon says:

      C’est vrai que tu as vécu des Noëls atypiques toi aussi !!! j’espère que ton Noël a encore été magique, mais je n’en doute pas !!!

  4. girlinduplex says:

    Moi ça coule aussi 😓 cette année ma grand-mère n est plus là c’était elle l’âme de noël qui décorait beaucoup et qui préparait de délicieux plats. Elle va tellement nous manquer surtout pour mon père qui fête ses 60 ans le 30 décembre. Notre petit bout nous adoucie la vie mais le Coeur se serre quand je pense à elle.

  5. Gwen C. says:

    C’est marrant, nous avons mangé une raclette hier soir !

    Pour moi, Noël ne signifie pas grand chose… D’autant plus un an sur deux, comme cette année, où nous n’avons pas nos grands.

    Et cette année est d’autant plus difficile pour moi qu’il y a 30 ans tout juste ce midi, notre maison brûlait… Peut-être est-ce pour ça que je ne suis pas fan de Noël…

    Et en plus c’est pour moi un moment de fête forcée… A moitié religieuse, à moitié commerciale…

    Mais attention, je respecte et je le fête tout de même, mais ça a moins d’importance pour moi qu’un anniversaire d’enfant par exemple.

    Ça doit sembler bizarre, je suppose… ☺

    • julycocoon says:

      Oh mince alors c’est une sacrée histoire que tu me racontes là… J’espère que vous avez quand même profité d’une soirée ou d’un repas en famille, c’est ce qu’il faut retenir de cette fête 😉

  6. Banoffee says:

    Je lui souhaite d’aussi jolis souvenirs que les nôtres 😉 Tu sais que le premier – vrai – sapin (le mien puisque je suis l’aînée) a été planté dans le jardin de mes parents. Pendant 10 ans, il n’a pas poussé (il devait faire 1 à 1,20 mètre) et d’un seul coup, il a grandi, grandi, grandi. Il fait plus de 10 mètres.

  7. Milune says:

    Très joli récit, on s’y croirait ! Ça donne envie ! Chez nous Noël était sympa mais j’ai toujours trouvé que ça manquait un peu de magie, encore plus aujourd’hui où nous ouvrons les cadeaux avant le repas tout ça parce que mon jeune cousin de 8 an et mal élevé ne peut pas attendre … On mange, on boit ( enfin pas moi je n’aime pas l’alcool ) ma mère ma sœur et mes tantes ivres montent dans les aiguës parce qu’elles sont ivres j’ai mal aux oreilles … Bref je voudrais avoir une famille à moi un jour devenir Mamie et faire Noël dans mon foyer à ma façon avec de la magie. Les jeux de société en famille après le repas de Noël ça doit être super sympa !

Laisser un commentaire