La naissance d’Harry #6 la rencontre

(Épisodes #1 #2 #3 #4 #5)

« Le bébé a fait caca dans son liquide et il va falloir faire vite. » La sage femme nous dit qu’elle devra peut-être l’emmener à son arrivée. Qu’on ne s’inquiète pas.

Je sens que cette fois le bébé descend et je crie. Cela fait rire l’équipe. Décidément, je suis une comique de la douleur ! C’est tellement intense. Ne me faites pas croire qu’on m’a posé une péri car je sens, enfin, la tête du bébé qui sort. Tirée par la ventouse, acclamée par toute l’équipe en délire. À côté de moi l’Amoureux pleure. Moi j’ai les yeux fermés. Je ne vois rien, je sens juste cette sortie brûlante. Ça ne s’arrête encore jamais, je crie. La sage-femme me dit « c’est les épaules, c’est les épaules et puis c’est fini ». J’en sens une, puis deux. Ça fait mal, Zoey m’avait semblé plus fine. J’ai tellement peur qu’il se déboîte quelque chose.

7h12. « Attrapez-le, attrapez-le il est là !! » je tends les mains et j’ouvre les yeux, je le sens, il est là. Il est là dans mes mains. Je l’ai attrapé, je le tire comme une bête vers moi et me plonge dans son cou, les larmes roulent sur sa peau. Je plonge ma tête dans son odeur et je pourrais en mourir de bonheur. J’entends « ne tirez pas trop il a encore le cordon !! » je le pose sur ma poitrine. Il est là. Il est gros !!! J’éclate de rire ! L’Amoureux est parti danser avec les étoiles. Il est si heureux ! Moi je regarde ce gros bébé avec ses plis sur les bras, des cheveux et des ongles. La perfection du bébé à terme ! Il pleure un peu et se calme dans mon cou. Je l’aime. C’est d’une évidence. Je lui dis que tout va bien ! Qu’on est enfin réunis. Que je ne vais pas le lâcher. Je l’ai tellement attendu…

J’ai l’impression que chacune des dernières heures a duré une année entière et qu’il a été désiré par chaque particule de mon corps. Je me sens maman à la minute où ma peau rentre en contact avec la sienne, je tombe amoureuse au premier regard, je suis heureuse et je réalise tout de suite que c’est lui. Je regarde ses traits et je le reconnais. On me propose de nous installer tout de suite en peau à peau.

« Attendez, je veux voir le sexe ! » La puéricultrice sourit, elle dit qu’elle a vu dès la sortie. Comme dans un rêve bis, l’équipe le soulève et le tient. On a à peine à effleurer le cordon que, sous nos yeux ébahis, pour la deuxième fois de ma vie, je découvre la plus belle surprise du monde, la surprise du chef, celle que l’on attendait pas… un zizi ! C’est un garçon ! Je ris ! J’étais tellement sûre que c’était une fille, suite à la deuxième échographie qui s’était terminée par un beau « elle est de dos » suivi d’un bafouillage catastrophé. J’avais pleuré, en sortant, comme si on m’avait annoncé que mon bébé avait un problème. Non pas de déception mais parce qu’on m’avait volé ma surprise ! Ma plus belle surprise ! Celle qui est si dure à garder mais qui marque à vie ! Deux bébés, deux surprises ! J’ai eu l’inverse de ce que j’ai pensé 9 mois durant.

Et pourtant. Tout était sous mon nez. Les maux de grossesse très différents de Zoey, le ventre si lourd, les traits du visage sur les échographies, le nombre impressionnant de personnes de notre entourage qui pressentait un garçon, le sourire de ma gynéco quand je lui avait parlé de l’échographie maudite… Tout était là mais je n’avais rien voulu voir.

Et dès que j’ai compris que c’était un garçon, je me suis sentie si complète, si comblée, si chanceuse. une aventure qui s’annonçait si différente de la première. Mr l’Amoureux était en train de danser un slow avec la lune à ce stade. Plus rien ne pouvait le faire redescendre sur terre. Je le regarde et je lui dis, « Alors, comment on l’appelle ? On garde ce qu’on s’est dit ? ». Nous nous sommes décidés dans les tous derniers jours. Impossible de trancher entre 3 noms de garçon pendant toute la grossesse. Et puis, depuis le tout début Zoey disait « si c’est un garçon on l’appellera Harry Potter ». Ça en avait faire rire plus d’un. Harry était bien dans ma liste mais pas validé par l’Amoureux à cause du mariage avec notre nom de famille. Vers le début du 9ème mois, Zoey nous dit un soir, « ce ne sera pas Harry Potter car c’est déjà pris mais Harry Cocoon ». Tilt de l’Amoureux qui remet ce prénom dans la balance. Plus le dernier mois avançait et plus je lui demandais de trancher car si le bébé ne se décidait pas c’était peut-être que nous n’avions pas de prénom garçon. On part donc sur Harry. En se disant qu’on se laissera le temps de confirmer à sa naissance, en le voyant, mais que ce ne sera sûrement pas nécessaire, puisque ce serait une fille. Et là, en un battement de cils, c’est l’évidence. C’est bien Harry. Et c’est Zoey qui a choisi. On pense déjà à l’heure où on va l’appeler pour lui révéler…

Mr l’Amoureux coupe le cordon. C’est un carton plein post accouchement de mon projet de naissance. Il prend même des photos comme je lui avais demandé. Il n’avait pas souhaité en prendre pour Zoey voulant profiter du moment mais cette fois je lui avais expressément demandé. Son reportage est magnifique. Tellement poignant…

Harry, lui, va très bien. On le pèse avant de lui mettre une couche et de me le laisser en peau à peau. 3 kilos 600 grammes soir 850 grammes de plus que Zoey, 3 centimètres de périmètre crânien de plus et 4 cm en longueur. Une marque de ventouse sur le côté de son crâne, que nous montre le gynéco. Il nous explique que sa tête n’était vraiment pas dans le bon axe d’où cette marque asymétrique. Je me dis que je serais morte de douleur et d’attente sans la péridurale car au vu des sensations intenses mais à priori amoindries, je n’aurais vraiment pas pu faire sans…

Le placenta est pressé de sortir et en une poussée, je m’en débarrasse sans nostalgie. J’ai envie de retrouver mon corps. Encore une fois, mon ventre est déjà dégonflé. Quelques petits points, que je ne sentirai ni pendant ni après, sont faits par le gynéco. N’en ayant aucune séquelles les jours qui ont suivi, je l’ai remercié en pensées, ainsi que mon périnée, qui contracte peut-être trop mais tient le coup, jusqu’au bout, malgré la violence de la poussée ventousée.

Mais au bout de quelques minutes, tout le monde est autour de moi. Mon utérus a pris des vacances et il ne contracte, justement, plus comme il faut. On m’injecte un produit pour le stimuler sans quoi je ne sais pas bien ce qu’il se serait passé. Je ne me sens pas mal donc je ne m’inquiète pas, je me fais des shoots d’amour avec Harry. Une fois que tout va bien, je me pose pour 2h avec un contrôle assez douloureux toutes les 5-10 minutes où sages-femmes, médecin, auxiliaires, se relaient pour appuyer sur mon ventre. Tout se remet en ordre.

Harry est paisible. Je le trouve magnifique. Il n’a qu’une couche et un bonnet et il est posé sur ma poitrine. Une adorable auxiliaire que j’avais croisée la veille me demande si je veux de l’aide pour le faire téter ! Je dis oui, j’ai hâte ! Elle m’aide à l’installer. Il tète directement, comme un fou, il sait déjà faire. Au bout d’un moment il relève la tête et il a du colostrum partout ! Je trouve ça magique ! Je me dis que ma récompense est là : mon bébé si beau qui sait déjà téter. Il tète l’autre côté et personne n’en revient tellement c’est inné et facile pour lui.

Merci mon bébé ! Je ne t’en veux plus. Tu étais coincé. A ta détermination, je comprends que tu n’y étais pour rien. Un petit sumo coincé dans mon bassin car d’après le gynéco, il n’est pas si large et il n’y avait pas tant de place que ça pour lui. Il aime le contact et je sens qu’il veut être câliné, lové, embrassé.

Je le trouve beau et paisible. Il a les yeux de l’Amoureux, il a mon nez. Il a une bouche moins pulpeuse que Zoey mais des joues à bouffer. Il lui ressemble autant qu’il est différent et c’est parfait. Je vois directement qu’il sera mate. Il a la tâche bleue en haut des fesses qui ne fait que confirmer son métissage lointain. Mon petit homme bleu. Mon petit homme de l’été. Mon petit homme des premiers rayons de soleil du dernier jour de juin. Je t’aime !

30 comments

  1. Girlinduplex says:

    Magnifique histoire qui se termine en apothéose. Encore félicitations. Il est magnifique. Quelle force mais aussi quelle douceur dans tes mots. J attendais de savoir si Harry a lui aussi ces fameux tâches bleus que je trouve magique. Nous avons weux amis qui eux aussi attendent de façon imminente un petit Harry. Leur premier on leur envoie des bonnes ondes. Encore merci pour ton partage.

    • julycocoon says:

      C’est marrant je ne savais pas si c’était un prénom vraiment donné en France… Oui j’ai voulu savoir tout de suite pour la tache mais je n’avais pas de doute en le voyant car je ne trouvais mate ! Et je pense qu’on a des métissages de chacun de nos côtés donc ça renforce les possibilités ! Merci pour tes commentaires doux !!

  2. Othilie says:

    Superbe récit!! merci de l’avoir partagé! Je suis toute émue. C’est chouette d’avoir tout en détails pour se souvenir plus tard…
    Encore félicitations pour ce beau bébé!! Profitez de votre bulle de bonheur.

    • julycocoon says:

      Oui je ressens le besoin de déposer les mots et de les relire ! Je suis tellement contente de l’avoir fait pour Zoey ! Et là, il y a les photos en plus !! Merci pour tes mots !

  3. Gwen C. says:

    Magique 😍 Mais quel accouchement compliqué… C’est vrai qu’on oublie tout dès que notre petit est sur notre ventre, c’est la magie de l’amour. Nous aurons un petit article sur la réaction de Zoey à l’annonce du sexe et du prénom ? 🤗

    Bon alors, sinon, pour ma part j’ai eu deux grossesses complètement similaires (pourries de la même façon !) et pourtant une fille puis un garçon ! Les accouchements ont été tous les 2 très longs, mais peu de douleurs pour le 1er (17h) qui s’est fait sans péri, alors que le second (30 h) a été très douloureux, avec péri obligatoire sur les 6 dernières heures et complications pour le placenta…

    Merci pour tes articles toujours superbes. Et comme pour Zoey, Harry a cette chance d’avoir de beaux témoignages d’amour qu’il pourra lire plus tard. C’est tellement important de savoir qu’on a été aimé et désiré 😍

    • julycocoon says:

      Oui l’article va venir car j’ai aussi envie de l’écrire que vous de le lire ! Ah ah pour les deux grossesse pourries ! Mais moi aussi c’était pourri c’était juste différent ! Exactement comme moi avec le premier sans péri et le deuxième avec… oui y a pas de doutes ils vont bouffer mes mots et les photos de l’Amoureux pour le reste de leur vie ! Mouhahaha !

  4. Livteapaper says:

    Quel récit magnifique et quelle fin grandiose ! Il y a tant d’amour dans tes mots…
    Tu m’as renvoyé directement à la découverte de mon petit bébé tout potele et si brun.. Qui est devenu ce petit garçon tout blond !

    J’adore l’histoire du prénom Harry, comme Harry Potter. Elle est trop forte Zoey !

  5. Comateens says:

    Que de jolis mots et ces photos… superbe ! Une aventure jusqu’au bout, les bébés aiment décidément les surprises ! C’est fou les récits d’accouchement comme ça peut te renvoyer au tien et remuer des souvenirs, merci d’avoir partagé ça avec nous !

    • julycocoon says:

      Tu n’es vraiment pas la seule à le dire !! Je pense qu’il y a des sentiments et sensations qu’on vit toutes quel que soit le chemin de son accouchement ! Et c’est tellement beau !!

  6. Nanakie says:

    J’ai les larmes sur ce dénouement haletant 😍
    Quelle magnifique récompense! Après 50 minutes de poussées, incroyable!
    Ma fille d’après terme tétait comme une championne aussi !! Pas besoin de mode d’emploi pour elle !

    Moi je suis curieuse : aurai-tu l’envie de partager le prénom fille que vous aviez choisi ?

  7. Anne-Laure says:

    Tu m’as tenue en haleine durant toute la semaine, chipie! 😉 Comme une conclusion à ce beau récit bourré d’amour, j’attendais la fin pour commenter. Félicitations pour ce combat durant lequel tu n’as jamais lâché. Félicitations à l’Amoureux pour ces photos magnifiques qui sont emplies de tendresse et de bonheur (quel superbe souvenir!) Félicitations à Zoey pour ce prénom adorable (elle m’a tuée avec son Harry Cocoon!) Félicitations à Harry pour n’avoir rien lâché lui non plus. Je vous souhaite la plus belle des aventures à tous les quatre. Plein de bonheur, des tonnes d’amour et de formidables moments!

    • julycocoon says:

      Aaah j’apprécie d’avoir ton retour !!! Merci pour toutes les félicitations et tous les souhaits bien appréciés !!! Gros bécots jusqu’au Québec !!!

  8. Mimo says:

    Ta façon d écrire est magique à lire… Quelles émotions ! Je découvre ton blog, juste après avoir donné naissance à mon troisième enfant, ça donne envie d en lire plus ;).
    Je te souhaite plein de moments magnifiques avec tes enfants

Laisser un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.