La flèche et le moineau de Gombrowicz

Après la Non-Danse, le Contemporain est heureux de vous annoncer la naissance du Non-Théâtre!

La nouvelle tendance est aux déplacements. La recherche du travail sur le corps est propre aux danseurs et comédiens. Quand on mélange les deux on obtient de la non-danse-théâtrale très en vogue mais assez inégale sur un texte de Gombrowicz.

Ca commence plutôt bien avec une mise en scène basée sur une scénographie mouvante : deux tables et 5 chaises forment des espaces déplacés et déformés au gré des scènes impulsées par les comédiens/danseurs. Mais l’intérêt de la présence du scénographe qui traversera plusieurs fois la scène en ne déplaçant que quelques planches de bois restera un mystère.

fleche-et-moineau_eric-legrand-monde_1235044826.jpg

Le rapport entre le texte et le corps n’est pas toujours clair. On pardonnerait aux comédiens de ne pas savoir danser et aux danseurs de ne pas savoir déclamer mais les étiquettes ne sont pas figées et nos protagonistes changent tour à tour de rôle. Alors certaines manières de donner le texte sentent le récité et font bourdonner les oreilles et pourtant l’un des comédiens nous a bluffé par sa performance.

Les recherches scéniques vont loin mais manquent de cohérence. On lit très bien le travail corporel qui a été fait et qui est souvent propre aux ateliers de théâtre contemporain mais son intérêt s’arrête à sa confrontation au texte alors qu’il devrait s’y imbriquer. La recherche autour du surréalisme n’est pas assez aboutie puisqu’elle n’a pas conviée André Breton pour dénouer les ficelles du labyrinthe. Quant à l’intervention du metteur en scène on ne peut pas dire qu’elle a éclairci le propos du texte alors qu’il s’est présenté à nous dans son propre rôle. Pourquoi cette impression de décousu me donne-t-elle envie de quitter la salle ?

8_F_M40_dunk.jpg
Rendez-vous sur Hellocoton !
This entry was posted in Voyages.

9 comments

  1. Bliss says:

    Ma pauvre ! Je vois que tu n’as pas été gâtée au théâtre ces derniers jours et ça a été aussi mon cas au théâtre de l’Odéon hier soir… Un vrai cauchemar que d’être en plein milieu de l’orchestre car tu te sens piégé et impossible de quitter la salle (contrairement aux gens des côtés qui ne se sont pas gênés, les veinards). L’horreur.

  2. July says:

    Oui je suis loin d’être gâtée!!! mais le week-end dernier j’ai vu du très bon théâtre d’impro! Je prépare mon article! Et toi ma pauvre!!! Je déteste me dire « bon sang où est la sortie » pendant un spectacle mais de là à le faire… hihi! Bisous doux!

  3. Emma says:

    De la « non-danse-théâtrale » ? Je n’en avais jamais entendu parler jusqu’à aujourd’hui et, malgré ton avis plutôt négatif sur ce spectale, tu m’as donné envie de mieux connaître le « principe ».
    Pas de chance avec tes derniers spectacles ma pauvre July… Que c’est agaçant de se préparer à passer une bonne soirée et d’en venir à regretter de ne pas être restée à la maison devant un bon film girly !
    Plein de bisous ma puce :)))))

  4. July says:

    Oui c’ets vraiment conceptuel! En même temps je ne regrette pas de l’avoir vu car après au moins je sais que ça existe!! Heureusement vendredi dernier j’ai passé une soirée géniale au théâtre et je compte bien vous en parler!!! Bisous ma puce!!

  5. ennA says:

    Alors, si tu es allée voir de la non-danse et du non-théâtre… Tu es allée voir quoi, en fait?? 😀
    Bon, à quand le non-cinéma?? Parce que faut pas déconner, j’attends avec impatience d’aller à mon premier non-concert où il y a de la non-musique. Ce sera trop non-bien!
    Sans commentaire…

  6. July says:

    @ Poleen: Oui j’adore ça donc je ne suis pas effrayée quand je tombe sur une belle m…! Ca me donen encore plus envie d’y aller et de m’aclater!! Bisous ma belle!

    @ Linda: Oui 😉

    @ ennA: C’est clair ce serait surréaliste! Quoi qu’il y a bien de nouvelles tendances de musique qui sont un peu expérimentales et pourraient faire un non-concert, tu ne crois pas? hihi! Bisous!

    @ flo: OUi le dernier était génial, je vous en parle trèèès vite!!! Bisous!

Laisser un commentaire