Et si j’avais changé d’avis ?

Toujours difficile de revenir après une coupure mais les voyages sont pour moi si bénéfiques, si boostant, si rechargeurs de batterie que la pause qu’ils impliquent m’est toujours bénéfique ! Mais je traîne toujours autant les pieds l’été pour bloguer alors que j’ai envie de passer mon temps dehors, les orteils en éventails dans mon jardin !

J’avoue, je vous ai un peu laissé dubitatifs pour certains en vous balançant mon dernier article ! Si vous ne me suivez pas sur Instagram ça pouvait porter à confusion mais pour ceux qui ont suivi mes derniers mois de remise en question intense, c’était une évidence que je plaque tout pour mieux repartir !

Mais repartir où ? 

La July des séances de coaching (dont je vais enfin vous parler) paniquait totalement ! J’ai traversé les bouffées de chaleur et les larmes en me disant : mais que vais-je faire de moi ? Sans travail ? Sans occupation. Je crois que ça été le point le plus difficile à travailler pour moi. Faire confiance en l’avenir, me faire confiance et arrêter d’avoir peur avant d’avoir mal ! Alors, comme d’habitude j’ai fait des listes de choses à faire pour être sûre de ne pas m’ennuyer et de ne pas me dire que j’avais fait la plus grosse erreur de ma vie. Résultat, mes listes sont loin d’être achevées : je savoure !

Et puis, il y a eu les derniers jours de travail si laborieux. On est sur le départ mais on doit ressasser tout ce dont on ne veut plus et en même temps une part de nous doit aussi laisser partir son ancien bébé. 

Il y a eu ma merveilleuse soirée de départ où les larmes ne se sont pas invitées, parce que c’était le jour, le lieu et les invités que j’avais choisis.

Il y a eu le voyage à 2, les valises qu’on boucle à la dernière minutes et des sentiments oubliés qui m’ont traversés. Je me suis sentie libre. Et cette liberté a eu un goût d’avenir. 

J’ai pris tellement de recul. J’ai décroché de chaque particule de mon quotidien sauf une. L’amour. L’amour pour Zoey et pour Mr l’Amoureux. J’ai coupé avec le travail, avec les responsabilités, avec la pression. Tout s’est envolé à mesure qu’on traversait les paysages de cartes postales et qu’on côtoyait des cultures si différentes. Je me suis recentrée sur ce qu’il y avait de plus profond à ce moment là en moi et je me suis confiée que ce n’était pas si mal de ne pas travailler.

Bien sûr, il fallait confronter ces sensations au retour à la réalité mais pour le moment, ni le stress, ni la pression, ni la peur ne sont revenus. Juste l’envie de profiter de cette pause et de m’autoriser y réfléchir, enfin !

Je me remercie moi-même pour la prise de risque, pour le temps que je me suis consacrée et pour la confiance que j’ai retrouvée pour le moment en moi-même et peut-être en l’avenir dans quelques temps !

Et tout cela, je le dois en grande partie au coaching que j’ai commencé en janvier dernier et terminé en juin avec une personne qui est maintenant diplômée. J’étais un cobaye, elle était en formation, mais nous nous sommes trouvées. Elle était là quand je ne pouvais plus me regarder, elle était là quand j’étais déçue de moi, elle était là quand je n’avais pas envie d’y aller, elle était là dans les déceptions, elle était là dans les doutes, elle était là au milieu de mes peurs et elle était surtout là dans mes décisions, dans mes départs, dans mes renouveaux, dans mes changements d’avis, dans mes caprices, dans mes progrès. Elle était là pour m’accompagner et me laisser m’envoler !

Merci Laurence. Il m’aura fallu un mois de rupture pour que ce texte sorte ENFIN 🙂

  • Pour contacter Laurence David – Coach : ldavid.nantes@gmail.com / 07 84 93 54 92
Rendez-vous sur Hellocoton !
This entry was posted in News.

6 comments

  1. Saareeel says:

    Contente de te relire et de voir que tout va bien ! J’espère pouvoir en dire autant d’ici quelques mois !
    Bonne chance pour la suite mais je crois en toi ! 🙂

  2. Bauloise.com says:

    Prendre la décision d’arrêter, de tout recommencer, pour se retrouver enfin … passer à autre chose n’est jamais facile. Je l’ai fait il y a deux ans, je ne regrette rien. Je suis heureuse ❤️.

Laisser un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.