Ma chair : vers la fin de nos tétées…

Boire ses yeux noirs couleur café, se plonger dans son cou pour sentir son odeur, caresser ses petits cheveux, l’attraper, la lancer dans les airs, la faire tournoyer, la câliner, lui donner mille baisers…

Elle est en moi, fait partie de moi, a partagé mon corps et on ne sort pas indemne de cette aventure…

Mon ventre l’a accueillie 9 mois, mes bras l’ont bercée depuis sa naissance, mes mains s’occupent d’elle chaque jour, mes pieds la promènent, mon dos porte pour deux, ma bouche l’embrasse, ma poitrine la nourrie, mes cheveux lui servent d’entraînement pour coiffer ses poupées… 

Elle est toute à moi et je suis toute à elle !

Une maman louve, assoiffée quand elle n’est pas à ses côtés, vide quand ses bras ne la portent pas, sensible de voir certains moments à 2 se terminer doucement…

zoeycocoon-101

Zoey prend doucement la route de sa première indépendance, d’un deuxième cordon qui se coupe, mais j’ai toujours voulu que cela vienne d’elle et elle a procédé avec douceur. D’abord une tétée, celle du goûter qu’il était difficile de lui faire prendre il y a déjà des mois. Puis cet été, celle du soir. La tétée câlin-douceur et calme que j’aimais tant ! Mais en l’arrêtant elle rendait ma rentrée plus facile. Plus besoin de courir après une réunion tardive, plus de culpabilité à la laisser une soirée, plus de « comment ferait-on sans ? ». 

zoeycocoon-100

Et cette semaine, les matinées s’égrainent avec ma fatigue au réveil mais la joie de la retrouver, toujours. Un réveil câlin un peu transformé puisque les tétées se raccourcissent et disparaissent petit à petit !

Mon bébé prend son envol vers une nouvelle étape ! J’avais prévu d’allaiter 3 mois, cette merveilleuse aventure s’est transformée. Je n’avais plus déterminée aucune fin depuis des mois. Laissant la nature faire. Laissant ma fille prendre de moi tout ce dont elle avait besoin pour grandir, se nourrir et s’épanouir ses premiers jours & ses premiers mois de vie. Cette fin est douce, sans vraiment de surprise, pas attendue mais pas rejetée. C’est son histoire et le chapitre du nourrisson qui se referme doucement !

zoeycocoon-102

Je suis tellement fière et forte de cette expérience  J’ai appris sur moi, sur mon corps, sur la vie ! J’aime puissance 10 et même sans ce lien charnel, nous continuerons de nous aimer et grandir ensemble à travers d’autres rituels, d’autres moments doux, d’autres instants échangés !

Rendez-vous sur Hellocoton !

8 comments

  1. Virginia says:

    Très bel article ! J’aime beaucoup la douceur dont vous vivez toutes les deux cette belle experience . Comme toi je m’étais fixé 3 mois et me suis sentie bien seule au debut, avec mes douleurs et mes questions. J’ai reçu beaucoup d’aide de ma belle-soeur car en Italie l’allaitement est beaucoup plus normalisé qu’en France et cela fait maintenant plus d’un an que j’allaite , belle surprise ! Je vis la même chose aussi avec les tetées qui diminuent en temps et en fréquence (ça serait bien si les reveils nocturnes raccourcissaient aussi 😄 ) mais toujours au rythme de ma fille. Au final, depuis combien de temps Zoey est-elle allaité ? Felicitations en tous cas.

    • julycocoon says:

      Oh merci pour ton super commentaire ! Zoey a 13 mois et demi ! Suite à mon article elle m’a fait une super tétée et ce matin pas mal aussi… donc ce n’est pas encore une fin définitive ! L’occasion de récrire un message plus tard ! J’ai eu la chance d’avoir peu de problèmes d’allaitement mais de m’être beaucoup renseignée ! Lectures, contact leche League, conseillères en lactation, sages femmes… je suis assez passionnée par le sujet et du coup j’en apprends tous les jours 🙂 félicitations à toi aussi et bonne continuation !!

      • Virginia says:

        C’est effectivement un sujet passionant surtout quand on peut le vivre ! Comment se sont remplacées les tetees d’endormissement pour toi ? Les soirs, ma puce s’endort de moins en moins au sein…

        • julycocoon says:

          Elle a arrêté les tétées du soir cet été mais se couchait quand même facilement… j’ai remplacé par un biberon du soir qu’elle a mis du temps à aimer mais maintenant elle l’adore ! Quand ils s’en passent je pense qu’ils sont prêts à s’endormir différemment…

  2. Gwen C. says:

    Je me rends compte que mon commentaire n’a pas été pris… C’était beau pourtant ce que je disais ! Tant pis…

    Ce sont des moments plein d’émotions que ces dernières tétées… Et tu livres ici encore un magnifique témoignage pour ta fille.

    Je me souviens de la date exacte de la dernière tétée de mon petit bonhomme : 15 janvier 2014. Il avait 7 mois et 5 jours. C’est lui qui a choisi d’arrêter petit à petit. C’était un pincement et un soulagement à la fois. Je retrouvais une certaine liberté et en même temps, sachant que je n’aurai pas d’autre enfant, c’était difficile de se dire que je ne vivrai plus jamais ça…

    Ce sont des moments de complicité que je garderai toujours en moi 🙂

    • julycocoon says:

      Oh en effet je n’ai pas eu de commentaire de toi avant mais celui là est déjà super 🙂 on n’en est pas encore à la dernière mais je pense que ça arrive même si depuis l’article elle m’a fait 2 super tétées !!! J’en profiterai jusqu’au bout 🙂

  3. Fanny says:

    Quel bel article. L’allaitement n’est pas facile pour moi et je me suis accrochée tant bien que mal…mais depuis mercredi dernier Marcello refuse le sein et ca me déchire le coeur. Il n’avque 3 mois et demi et j’espèrais secrètement que ça durerait plus longtemps!

Laisser un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.