Bangkok entre temples et klongs

Premier article sur Bangkok après en avoir extirpé le moins bon, plus je regarde les photos et plus j’y prends goût!
Les photos sont vraiment très (trop!) belles… Tout est la faute de Mr l’Amoureux! Je n’arrive pas à en supprimer! Du coup j’ai une tonne d’articles sous le coude car avec celui du jour seule une matinée de plus ce sera écoulée sur nos 14 jours sur place…
Je ne sais pas si je m’y tiendrai mais pour débuter je voulais vous donner les + et les – de chaque journée car c’est la demande que j’ai ressenti au travers de vos commentaires! Rendez-vous juste après les photos!

IMG_9479.jpg

IMG_9481.jpg

IMG_9484.jpg

IMG_9485.jpg

IMG_9486.jpg

IMG_9487.jpg

IMG_9488.jpg

IMG_9489.jpg

IMG_9490.jpg

IMG_9491.jpg

IMG_9493.jpg

IMG_9494.jpg

IMG_9496.jpg

IMG_9501.jpg

IMG_9503.jpg

IMG_9504.jpg

IMG_9506.jpg

IMG_9509.jpg

IMG_9514.jpg

IMG_9516.jpg

IMG_9517.jpg

IMG_9518.jpg

IMG_9521.jpg

IMG_9523.jpg

IMG_9524.jpg

IMG_9525.jpg

IMG_9526.jpg

IMG_9527.jpg

IMG_9530.jpg

IMG_9531.jpg

IMG_9533.jpg

Les – : les dorures, une fois que j’avais vu un ou deux bouddhas dorés j’avais le sentiment d’avoir fait le tour, se faire rejeter par un Thaïlandais car nous ne voulions pas payer 1500 bahts (Presque 40€) pour une heure de bateau, faire un tour chez la mafia indienne qui vend des costumes car le tuk tuk en avait décidé, se faire arrêter plusieurs fois sur les canaux pour acheter du pain pour les poissons ou encore des boissons et ne pas avoir le choix, une chaleur étouffante…

Les +: planter un conducteur de tuk tuk qui se fichait de nous en s’enfuyant dans les klongs, voir l’autre visage de la ville à travers ses canaux, les sourires des enfants, découvrir les premiers palais, en prendre plein la vue pendant les trajets (même sans le coup de coeur j’avoue que j’en ai pris plein la vue ce jour là!)…

La suite de Bangkok très vite!

Rendez-vous sur Hellocoton !

24 comments

  1. Nang Fan says:

    Superbes photos…

    Bangkok… on aime ou on déteste, mais elle ne laisse jamais indifférent. Pour moi c’est la plus belle ville du monde, bien que je n’aimerais pas y vivre…

    Il y a tant de choses à y faire…

    Quant aux conducteurs de tuk-tuk et autres rabatteurs, ne jamais écouter leur baratin, rester ferme mais toujours avec le sourire, ne jamais leur dire que vous venez d’arriver. Pour éviter ces désagréments (la balade chez le copain bijoutier ou tailleur en échange d’un « bon pour l’essence »), préférer le taxi ou le Skytrain…

  2. July says:

    Le problème des taxis c’est qu’ils ne veulent pas toujours t’emmener (circulation, trajets courts…) et la skyline on l’a utilisée le dernier jour: du bonheur! Hélas on n’avait pas connaissance de ces bons plans avant… Merci pour ton avis 🙂

  3. Poleen says:

    Les photos sont magnifiques et une ambiance vraiment à part s’en dégage !
    Je te comprends, ça doit être frustrant de se faire avoir, mais malheureusement ça peut arriver n’importe où, ça apprend à être plus vigilant, tant mieux 🙂 Moi aussi ça m’arrive !
    Mais on oublie vite et on ne se souvient que des jolies choses 🙂
    Gros bisous ma Juju

  4. July says:

    C’est un peu plus profond que « se faire avoir » ce que j’ai ressenti mais les bons souvenirs refont déjà surfaces 😉 Bisous!

  5. L'autruche says:

    Les photos sont très belles, mais comme je te l’ai déjà dit, ce pays (et ce continent) ne m’attire pas du tout. Je ne peux donc que comprendre tes déceptions.

  6. Rood. says:

    je crois que la « tradition » du tuk tuk/guide and co qui t’emmene dans une boutique pour acheter est assez répandu en Asie. J’en ai entendu parler pour la Chine aussi.

  7. Nang Fan says:

    Je comprends ton désappointement par rapport aux rabatteurs. C’est un sport national, et ceci dans toutes les villes, même les plus petites. Ceci étant dit, les remballer sans s’énerver et passer son chemin suffit en général à s’en débarasser. C’est toujours moins pénible qu’au Maghreb où le rabattage tient d’avantage du harcèlement avec un grand H.
    (et il faut savoir qu’à Bangkok, il y a au moins deux grands arnaqueurs français : l’un devant le Wat Pho, l’autre (une femme) souvent aux abords des stations de Skytrain…)

    A part cela, pour moi Bangkok reste une ville fabuleuse, je ne m’en lasse pas.

  8. July says:

    Je suis d’accord avec toi pour le « sport national » mais ce qui m’a gêné au delà de ça c’est le peu d’échanges avec les gens! Je suis d’accord avec toi pour le Magrheb mais au delà de ça j’ai rencontré plus de gens sincères!

  9. Ines says:

    Que de souvenirs!! les photos de Mr l’Amoureux sont vraiment sublimes, j’adore tout simplement! Les bouddhas c’est vrai en thailande tu en vois des milliers, perso, ça ne m’a pas gêné, au contraire j’en ai photographié des tonnes, ms je me souviens avoir montré des photos et avoir des personnes qui me disaient « encore des bouddhas!!! », oui, moi, j’avais flashé. Les dorures, y’en a aussi à foison, c’est très kitchs ms pareil, ça ne m’a pas déplu, pourtant je ne suis pas très dorure à la base…Trop choupi la petite Thaï!

  10. July says:

    Moi personne n’a trouvé que nous avions pris trop de bouddhas! Ouf, ça m’aurait vexée! Et nous avons essayé de faire des photos originales à chaque fois! Bisous!

  11. 100driiine says:

    Les photos sont superbes, et j’ai quand même envie d’y aller faire un tour 🙂
    Mais c’est sympa d’avoir ton point de vue

Laisser un commentaire