A la Table du Comté avec Mercotte !

Le week-end dernier j’étais invitée à La Table du Comté pour un déjeuner surprenant… Dans un lieu privé, un loft totalement dément, l’Atelier Bayard, une succession de chefs plus incroyables les uns que les autres proposaient des menus intégrant du Comté ! J’avais finalement choisi au hasard des disponibilités de mon agenda ma date, accompagnée de ma July bis de Lemon June ! Alors que je connaissais bon nombre de chefs pour avoir goûté leur cuisine (Eric Guérin, Alexandre Couillon, Nicolas Guihé…) j’ai découvert un nom que je n’oublierai pas : Baptise Denieul de l’Auberge Tiegezh dans le Morbihan !

tableducomté-4

Nous avons été super bien accueillies au milieu des 45 convives gagnants de chacun de ces repas gourmands ! Une ambiance simple, élégante et chaleureuse nous a transportées en pleine nature jusque dans les fruitières du Jura ! Nous avons même eu la chance de déjeuner à la table de Mercotte, qu’on ne présente plus ! Je l’ai trouvée adorable, drôle, fidèle à ce qu’on connait d’elle ! Un excellent moment partagé…

tableducomté-22

tableducomté-1

tableducomté-2

tableducomté-3

tableducomté-5

tableducomté-6

tableducomté-7

tableducomté-8

tableducomté-9

tableducomté-10

tableducomté-11

Passons maintenant à ce que nous avons dégusté pour vous mettre l’eau à la bouche de bon matin ! Regardez ces copeaux de Comté à déguster en guise de mise en bouche, ça fond sur la langue…

tableducomté-12

Pressé de foie gras et langue de bœuf, bouillon à la coriandre thaï et riz noir grillé à la seiche, servi avec un kouign-amman au vieux Comté

J’ai été bluffée par cette entrée qui mêlait terre et mer, épices, mais qui restait « accessible » ! Surprenante oui, mais qui nous a conquises dès la première cuillère ! Je ne parle même pas du fabuleux et méga gourmand kouign-amman au Comté ! J’ai adoré cette idée d’en faire un salé ! Et il était tellement bon que j’en rêve encore…

tableducomté-14

tableducomté-15

tableducomté-16

tableducomté-13

Saumon confit au gingembre, cèpes au nori, mousseline de coco de Paimpol et courge rôtie au jeune Comté

Un plat parfait qui a fait frétiller mes papilles dans tous les sens ! Une super suite après une entrée où la viande ressortait plus ! Je n’ai jamais mangé un saumon aussi fondant, je n’avais jamais mangé de cèpes aussi délicieuses, sans parler du coco de Paimpol… Ce plat a signé définitivement un contrat avec moi-même et mon envie de découvrir l’Auberge de ce jeune Chef tellement prometteur qui m’a bluffée ! Car au-delà de la surprise et du bonheur procuré par ses plats, j’ai découvert une grande cuillère de générosité et une louche d’accessibilité quand il décrivait les alliances choisies de ses plats ! De la cuisine qui sort de l’ordinaire mais qui reste abordable par tous !

tableducomté-17

A l’heure du fromage…

Du Comté évidemment ! Déclinaisons de couleurs et de saveurs dans l’assiette selon les… saisons du Comté et non son âge ! Le plus clair est celui de l’hiver dernier, le plus foncé celui du printemps, mais c’est celui de gauche, l’intermédiaire de l’été que j’ai préféré !

tableducomté-18

 « Tarte flan caramel » par le pâtissier-chocolatier nantais Vincent Guerlais

Un dessert généreux est venu conclure ce moment… Une tarte flan caramel, que je n’avais jamais goûtée et pourtant elle fait partie de la vitrine de notre Vincent Guerlais !

tableducomté-19

tableducomté-20

tableducomté-21

J’ai passé un super moment, bien entourée, pour une de mes premières sorties sans Zoey… Mais mon coeur a été nappé de Comté et de caramel ce qui a adouci le manque de mon bébé ! Et je l’ai retrouvée avec beaucoup de plaisir, quelques heures plus tard, blottie dans les bras de son papa ! Merci donc à la Table du Comté, pour ce voyage gourmand et généreux !

13 comments

  1. Ge says:

    Bonsoir
    Même avec de plus grands enfants (8 et 6 ans) j ai aussi des journées sans avec eux et la ils m ont épuisé! !
    Mes parents ont un chalet aux rousses dans le jura
    On y trouve les plus grandes caves d affinage de comté
    J y suis pour le we et je ramène forcément à la maison du comté ! !
    Bon we

  2. Anne-Laure says:

    Oh la la du Comté… Rien que de lire son petit nom dans le titre, j’étais déjà en train de saliver ! Mais alors en voyant toutes ces déclinaisons de plats, c’est bon je bave ! Mon petit doigt me dit qu’il va y avoir du fromage dans mon repas ce midi…

Répondre à Lemon June Annuler la réponse

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.