6 mois et 2 journées que ma vie est bouleversée…

Il y a 6 mois et 2 jours, tu m’as ouvert de nouvelles portes, celles de ma vie de mère et elle ne se refermeront jamais.

babycocoon6-1

On imagine toujours que sa vie va changer avec un bébé mais on ne peut savoir ni à quel point ni imaginer les moindres détails. C’est tout le quotidien qui est chamboulé. Le déroulé de la journée (et de la nuit), la routine, les priorités valsent en éclat !
Mes repères ont changé. J’organise mes journées en fonction de toi ! De tes besoins, de tes possibilités, de la praticité.
Avoir un bébé c’est une grosse claque, un chamboulement, des émotions nouvelles. Je m’étais beaucoup préparée à ton arrivée. Je t’ai accueillie avec tellement de surprise, d’amour, de joie… Les premiers jours ont totalement pris le pas sur ce que j’imaginais. Je ne pensais pas qu’un amour viscéral prendrait l’ascendant sur tout le reste. L’amour qui fait oublier le reste : la fatigue, les douleurs, le chaos…

Depuis je te vois grandir et t’affirmer ! Tu as déjà un caractère bien ancré. Tu sais ce que tu veux et tu le fais savoir. Quand tu es en confiance, tu deviens une vraie bavarde ! Mr l’Amoureux aime me rappeler que tu me l’avais déjà fait savoir. Au creux de moi, pas question de t’oublier plus que quelques minutes, tu savais te rappeler à moi ! A la maison tu es pareille. On respire un peu car tu commences à t’éveiller pleinement et tu aimes désormais jouer, croquer et secouer tes jeux. Mais si tu t’aperçois au bout d’un moment, que nous ne sommes plus là, à portée de toi, tu nous rappelles à toi !
Nous avons assez vite perçu ton caractère de malicieuse ! Une vraie coquine qui adore observer nos réactions et les provoquer. Tu plisses les yeux, fais des grimaces, tape sur la table, fais tomber tes jouets, nous regarde du coin de l’œil et sors tes sourires les plus craquants.

Depuis un mois tu me rends jalouse de ton papa. Dès que tu l’aperçois tu roucoules, souris ou rit aux éclats. La jalousie est vite oubliée quand je vous vois si complice tous les 2, comment vous en vouloir de vous aimer mutuellement, vous les 2 plus belles personnes de ma vie ?
De mon côté je savoure nos moments partagés d’allaitement. Nos pauses douceurs, ta main câlin, ton sourire en coin !

En quelques mois, tu as fait de moi une maman moins stressée. Au début, j’anticipais mal le fait que tu puisses pleurer dans les lieux publics. Aujourd’hui, tu as grandi, tes larmes sont moins imprévisibles, mes déplacements seule avec toi moins fréquents, également. Je me sens plus apaisée. Je te connais mieux. Je te fais sûrement plus confiance et en retour tu es plus zen ! J’apprécie tellement nos journées à 2, du vendredi. De temps en temps, un rendez-vous médical pour connaître ton poids, le reste m’importe peu, j’essaye de t’élever avec mes convictions, mon instinct. Toujours une sortie ou un goûter pour voir les copines de maman et tes mini copains à toi ! Et l’attente avec impatience du soir pour retrouver ton papa pour que le week-end à 3 commence !

Ces 6 premiers mois ont été intenses, complètement fous et plein de toi ! J’ai hâte de voir l’évolution des 6 prochains jusqu’à ta première bougie !

4 comments

  1. Sarah says:

    Encore un article tout en douceur et poésie. Je ne suis pas encore dans cette phase d’apaisement, surtout que cela fait à peine 1mois que j’ai laissé ma baby girl.
    Sinon, j’ai hâte que tu nous racontes les premiers petits pots de ta princesse!

    • julycocoon says:

      Ah ah les petits pots c’est une sacré aventure encore mais il me faut plus de matière 😉 Hâte pour toi que vous trouviez votre phase d’apaisement !

Laisser un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.