La naissance d’Harry #6 la rencontre

(Épisodes #1 #2 #3 #4 #5)

« Le bébé a fait caca dans son liquide et il va falloir faire vite. » La sage femme nous dit qu’elle devra peut-être l’emmener à son arrivée. Qu’on ne s’inquiète pas.

Je sens que cette fois le bébé descend et je crie. Cela fait rire l’équipe. Décidément, je suis une comique de la douleur ! C’est tellement intense. Ne me faites pas croire qu’on m’a posé une péri car je sens, enfin, la tête du bébé qui sort. Tirée par la ventouse, acclamée par toute l’équipe en délire. À côté de moi l’Amoureux pleure. Moi j’ai les yeux fermés. Je ne vois rien, je sens juste cette sortie brûlante. Ça ne s’arrête encore jamais, je crie. La sage-femme me dit « c’est les épaules, c’est les épaules et puis c’est fini ». J’en sens une, puis deux. Ça fait mal, Zoey m’avait semblé plus fine. J’ai tellement peur qu’il se déboîte quelque chose.

7h12. « Attrapez-le, attrapez-le il est là !! » je tends les mains et j’ouvre les yeux, je le sens, il est là. Il est là dans mes mains. Je l’ai attrapé, je le tire comme une bête vers moi et me plonge dans son cou, les larmes roulent sur sa peau. Je plonge ma tête dans son odeur et je pourrais en mourir de bonheur. J’entends « ne tirez pas trop il a encore le cordon !! » je le pose sur ma poitrine. Il est là. Il est gros !!! J’éclate de rire ! L’Amoureux est parti danser avec les étoiles. Il est si heureux ! Moi je regarde ce gros bébé avec ses plis sur les bras, des cheveux et des ongles. La perfection du bébé à terme ! Il pleure un peu et se calme dans mon cou. Je l’aime. C’est d’une évidence. Je lui dis que tout va bien ! Qu’on est enfin réunis. Que je ne vais pas le lâcher. Je l’ai tellement attendu…

Continue reading →

Rendez-vous sur Hellocoton !

La naissance d’Harry #5 la poussée

(Épisodes #1 #2 #3 #4) 6h, j’ai mal, je bippe pour qu’elle vienne comme promis. J’aimerais tenter une poussée avant la poussée. Elle me demande pourquoi j’appelle. Je lui dis qu’on s’était dit 6h, que j’ai mal. Il est trop tard pour remettre de la péri, il vaut mieux sentir la poussée, je suis d’accord. Elle me dit que comme convenu, on va s’installer et que le gynéco attend dans le bureau. Mais je sens qu’il va venir… En tout cas, l’idée est de commencer sans lui. Elle installe tout et une auxiliaire arrive. Elle est douce et discrète mais c’est trop tard pour créer des liens. Je demande à rester sur le côté, position dans laquelle elle m’a installée avec Mr l’Amoureux, pour aider le bébé à se retourner, car j’étais incapable de le faire moi-même, paralysée par cette péridurale.

Maintenant, je peux bouger. Je sens, de plus en plus mon corps et ce qui s’y passe. On tente sur le côté mais ça semble inefficace et elle me demande de me mettre sur le dos en s’excusant car ce n’est pas ce que je voulais. Je suis déçue mais j’ai aussi envie que ça avance. Et encore une fois, je raye mentalement une des lignes de mon projet de naissance. Je lui dis qu’on aura essayé. Très sommairement mais je l’aurai au moins fait. Et puis, autant la position libre avait tout son sens avec le physio, autant avec cette putain de péri, j’en ressens moins le besoin…

Continue reading →

Rendez-vous sur Hellocoton !

La naissance d’Harry #4 la péridurale

(Épisodes #1 #2 #3) 2h. Je tremble de tout mon corps. 7. C’est trop. Il y a un problème. C’est la phrase qui résonne dans ma tête. Pourquoi il ne descend pas comme dans un toboggan ? On me l’avait promis. On me l’avait vanté. On me l’avait vendu. Tout est différent. J’atteins la limite de la douleur et de la fatigue. Au fond de moi, je sais qu’il reste de nombreuses heures. La sage-femme me dit que ça peut se débloquer d’une minute à l’autre. Non. Il y a un problème, je souffle. Je connais mon corps. J’ai déjà accouché. J’ai déjà accouché sans péridurale. Ce n’était pas comme ça. Cette poussée si douloureuse sur mon col qui ne cède pas devient vicieuse. Il n’y a plus de plaisir dans cet effort vain. Et surtout. J’en veux au bébé. Je pleure. Je ne comprends pas pourquoi il ne prend pas le chemin le plus court. Et ce sentiment me submerge. Je pleure encore. C’en est trop et je demande la péridurale dans un rideau de larmes.

Mr l’Amoureux a une tête dépitée. Elle, elle pense que je craque au mauvais moment et essaye de me faire continuer en me proposant de rompre la poche des eaux. Non. J’ai trop mal. Je sais ce qui se passe après et surtout je sais qu’il y a un problème. Je ne veux plus en vouloir à mon bébé. Je veux être libérée et sereine. Le moment est si intense. J’ai peur de mon corps et de cette douleur, malgré toute ma préparation, il y a une inquiétude qui me dépasse et prend le dessus. Elle m’explique qu’elle peut appeler l’anesthésiste mais me demande si je ne vais pas regretter le lendemain. Que ce n’était pas mon projet. Je veux savoir s’il viendra de suite et elle confirme. Je me rappelle de les regarder tous les 2, leur dépit dégouline sur leur visage. Ils pensent que je craque. Moi, je suis forte et moi, je sais. Je sais que je l’ai déjà fait. Je sais que là, plus aucune des conditions n’est plus réunie.

Continue reading →

Rendez-vous sur Hellocoton !

La naissance d’Harry #3 le travail

(Épisodes #1 #2) Mr l’Amoureux me fait hurler de rire car il compare cette salle et les deux heures qui vont suivre à une croisière. C’est tellement cosy. Ma grande baignoire avec des bulles, la musique que l’on met, lui sur un transat ! C’est un super moment, j’alterne les contractions et les crises de rire. Le papier peint est bleu. Je n’avais pas pris de bain pour Zoey et je suis ravie de cette nouvelle expérience. Je m’assoie en bouddha nue car l’auxiliaire m’a dit que mon maillot de bain ne servirait pas à grand-chose. Je souris. La douleur monte peu à peu. On grignote un mélange de noix de cajou, amandes et cie avec un jus de fruits bio. C’est l’apéro et ce sera mon dernier repas. Je n’ai pas mangé de pâtes, je dis à l’amoureux. Mais des pâtes au goûter ça donnait moins envie. On rit.

20h30, ça toque à la porte. Une très jolie sage-femme blonde se présente ! Elle attendait qu’on l’appelle depuis sa prise de garde mais voyant l’heure avancer elle vient se présenter. Elle propose un nouvel examen que j’accepte car je veux savoir. On passe en chambre de pré travail. Les contractions pincent en sortant du bain. Fort.

2.

Continue reading →

Rendez-vous sur Hellocoton !

La naissance d’Harry #2 le début du travail

(Épisode #1) Samedi 29 juin. J+3. C’est définitivement trop long pour moi ! Je prends un agenda, une feuille et un crayon et j’entreprends de noter toutes les dates clés. Arrêt de la pilule, cycle, tests de grossesse positifs et négatifs, prises de sang et taux. J’en conclue qu’il y a probablement un problème de date et que le terme réel serait tout fin juin / début juillet. Je sais que ma gynéco est de garde, le lendemain, et je me dis que je lui montrerai ma théorie. Ce qui explique que si je fais des J-1 ou jour J le bébé ne soit pas là et que la date du 26 juin ait été un peu trop optimiste… Je suis certaine de ça et je me dis que c’est pour bientôt ! C’est très étrange car depuis le début de la grossesse, on annonçait que le bébé était pour tout fin juin voire le 30 pour justement ne pas subir la pression du J-1 de Zoey. Et puis, petit à petit, on a lâché la « vérité » car avec les douleurs et l’ampleur de mon ventre, bien plus gros que pour Zoey, j’espérais accoucher un peu avant. Et pour l’organisation cela devenait compliqué de cacher le vrai terme… Bref, mon cerveau se dit qu’il reste 48h pour accoucher en juin et qu’on va tout faire pour ! Je VEUX un bébé de juin.

Je décide donc de partir marcher ce qui m’était devenu douloureux depuis deux mois. Mr l’Amoureux et Zoey m’accompagnent et nous avançons bien au soleil. Nous allons à la boulangerie, à la banque, chez le marchand de presse et dans un petit parc à l’ombre. On fait quelques selfies tous les 3. Puis, on rentre déjeuner dans le jardin. Des brochettes, des courgettes et des glaces, ça sent vraiment l’été. C’est une journée délicieuse. Mais que fais-tu, toi, mon bébé d’été ? Tu es calme. Je t’attends.

Continue reading →

Rendez-vous sur Hellocoton !